Features

Transports aériens : Fly Caminter suspendu d’’activités

Le ministre camerounais des Transports, Edgard Alain Mebe Ngo’o, a suspendu d’activités la nouvelle compagnie aérienne privée Fly Caminter «pour non-conformité à la réglementation en vigueur».Dans un bref communiqué publié mercredi, il insiste pour le «strict respect» de ladite décision. Fly Caminter avait annoncé, voici une semaine, le début de ses vols domestiques dans le pays pour le 27 mars.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Détenue à 51% par un homme d’affaires camerounais, cette compagnie, qui dispose de deux aéronefs, devait dans un premier temps desservir les villes de Douala (Littoral), Garoua (Nord), Maroua (Extrême-Nord) et Yaoundé (Centre), avant d’étendre ses ailes vers d’autres localités en fonction de la densité de la demande. Filiale d’Equa 2C, compagnie qui jusqu’ici était spécialisée dans les vols privés, Fly Caminter annonçait toutefois des tarifs légèrement plus élevés que ceux de son concurrent public Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), actuellement victime de plusieurs ajustements la rendant quasiment inopérante aussi bien à l’intérieur que hors du pays.

C’est dans cette atmosphère de concurrence féroce sur les lignes intérieures que la dernière compagnie citée vient d’annoncer, pour le 15 avril prochain, le lancement de ses vols domestiques appelés, quelques semaines plus tard, à s’étendre vers Malabo (Guinée Equatoriale) ainsi d’autres villes de la sous-région avec les aéronefs MA 60 de fabrication chinoise.

© Source : APA

 

Populaires cette semaine

To Top