Features

Transport ferroviaire: Camrail s’offre un autorail de contrôle

camrail-autorail-de-contrôle

Cet engin, qui a coûté 2,3 milliards de FCFA, va contribuer pour un entretien plus efficace de la voie.

L’autorail de contrôle des paramètres géométriques de la voie ferroviaire a été officiellement mis en service le 3 décembre 2014 à la gare-voyageurs de Yaoundé. Cette  nouvelle acquisition permettra à Camrail « de recueillir des informations sur la qualité géométrique de la voie, des données sur les profils de rails, l’usure du chemin de roulement ou l’inclinaison et les défauts de surface des rails ». Toutes ces données sont analysées, en temps réel, grâce à des équipements informatiques installés à bord.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cet autorail de contrôle, construit par le spécialiste autrichien des engins de maintenance ferroviaire Plasser&Theurer et d’une valeur de 2,31 milliards de FCFA, va contribuer à l’amélioration du programme annuel d’entretien des voies et favoriser une meilleure vérification des travaux effectués à l’instar de la pose d’une voie nouvelle. « Avant cette machine, on procédait par tâtonnement en imaginant qu’il y aura une panne à tel endroit C’est ce qui justifiait les fréquents déraillements sur la voie. Grâce  à cet engin, nous allons maintenir plus longtemps notre chemin de fer », a indiqué Robert Nkili, ministre des Transports, lors de la cérémonie officielle de mise en service de cet autorail.

Cette acquisition s’inscrit dans le cadre des engagements prescrit par l’avenant numéro 2 à la convention de concession, qui pour la période 2009-2020 a prévu des investissements à hauteur de 230 milliards de FCFA, dont 158 milliards déboursés par Camrail. C’est dans cette optique que l’entreprise investit 12 milliards de FCFA en moyenne par an dans la maintenance des infrastructures et équipements ferroviaires.

© Repères

Populaires cette semaine

To Top