Economie

Transport ferroviaire: Camrail met en service 9 nouvelles locomotives

camrail-voiture

La cérémonie sera présidée par le Premier ministre camerounais, Philémon Yang, ce 19 octobre 2015 à Douala, la capitale économique du pays. La Cameroon Railways (Camrail), entreprise du groupe Bolloré concessionnaire du chemin de fer camerounais, mettra en service ce jour, 9 nouvelles locomotives. La cérémonie aura lieu à Douala, en présence de Cyrille Bolloré, qui préside aux destinées de Bolloré Transport Logistics depuis le 17 octobre 2014.

Selon le journal en ligne Investir au Cameroun, les locomotives mises en service sont dotées d’une capacité de traction de 3000 chevaux chacune. Elles ont été livrées au transporteur ferroviaire camerounais par la société sud-africaine Grindrod, qui fournit des locomotives dans 43 pays africains. Montant total de l’investissement consenti par Camrail: 13,5 milliards de francs Cfa.

Ces acquisitions font partie des engagements pris par le concessionnaire, dans le cadre de la convention de concession des chemins de fer du Cameroun, qui arrive à échéance le 31 décembre 2034. L’avenant no 2 de cette convention prévoit, sur la période 2009-2020, des investissements de 230 milliards de Fcfa dont 158 milliards financés par Camrail.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avec les nouvelles locomotives, le concessionnaire du chemin de fer camerounais compte: «Renforcer de manière significative les capacités de traction et réduire les temps de parcours des trains, tout en améliorant la qualité du service». Pour l’heure, selon les statistiques de l’entreprise, Camrail transporte 1,6 million de passagers par an et environ 1,650 million de tonnes de fret chaque année.

Concessionnaire des chemins de fer du Cameroun depuis le 1er avril 1999, Camrail est considérée comme l’un des partenariats public-privé ferroviaire les plus réussis en Afrique au Sud du Sahara. L’entreprise a connu, entre 1999 et 2013, un accroissement important du nombre de voyageurs qui sont passés de 283 à 483 millions (soit 70% d’augmentation), et une moyenne de 1,5 million de personnes transportées annuellement.

La progression des marchandises transportées est tout aussi impressionnante: de 730 à 1 145 millions de tonnes (augmentation de 56%) sur la même période. Toutes ces performances ont permis de rétablir son équilibre économique, ce qui lui permet de verser à l’Etat en moyenne 10 milliards de Fcfa de taxes par an et d’investir plus de 12 milliards de Fcfa.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top