Features

Transport aérien : Le Cameroun passe la barre du million de voyageurs

Ethiopie-camair-co-Cameroun

Au-delà de ce volet, le nombre de vols enregistrés connaît une croissance qui a porté ce chapitre à près de 30 mille mouvements d’avions l’exercice dernier. En 2014, le Cameroun a connu une croissance du transport aérien. Cela se traduit par le trafic au niveau des aéroports, des passagers, du fret, l’exploitation des aéroports ainsi que le nombre de compagnies aériennes qui desservent le pays.

Ainsi, le trafic des passagers, par rapport à l’année 2013, connaît une croissance de 2%. En valeur absolue, on est ainsi passé de près de 900 mille passagers transportés dans les aéroports camerounais il y a deux ans, à 1 222 876 passagers qui ont embarqué, débarqué ou en transit. Dans le détail, 584 973 passagers ont visité le Cameroun tandis que 637 903 personnes sont sorties du pays pour 273 612 en transit. Dans le même chapitre, l’on note que les vols domestiques enregistrent 295 969 mouvements sur la même période.

En comparaison avec l’année 2013, les vols commerciaux connaissent une croissance de 10% tandis que les vols domestiques chutent de 5%. Pour réaliser ce trafic, l’on a enregistré 29 410 mouvements d’aéronefs, contre 28 801 en 2013. Selon les statistiques de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne (Asecna), plus de 14 mille vols directs ont été réalisés en 2014. Sur l’ensemble des mouvements d’avions observés au Cameroun au courant de cette période, 20 906 vols commerciaux ont été effectués par les 26 compagnies aériennes opérant sur le territoire national. 6077 vols non commerciaux et 2477 vols non réguliers commerciaux ont été réalisés.

Bien que les vols commerciaux aient connu une progression de 3%, soit 559 mouvements d’aéronefs en 2014, l’on constate cependant que, du fait de la survenance de l’épidémie Ebola, plusieurs itinéraires aériens ont été abandonnés par des compagnies ouest-africaines. Ce qui a eu un impact sur les vols internationaux qui connaissent une chute de 7%. Pour ce qui concerne les aéroports, Douala reste la plateforme la plus exploitée avec une couverture de 72% du trafic aérien international du Cameroun.

Parts de marché  

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

A l’aéroport international de Nsimalen, l’on comptabilise seulement 27% du trafic d’aéronefs en ce qui est des vols internationaux. Les aéroports de Garoua, Maroua, Ngaoundéré, accueillent uniquement le trafic domestique. Toutefois, du fait de l’organisation du pèlerinage à la Mecque, cette plateforme aéroportuaire connaît de temps en temps un trafic international en direction de la Cemac (368 passagers en 2014) qui n’excède cependant pas 1%. Douala et Yaoundé enregistrent respectivement 34% et 43% de vols domestiques. Bien que le volume des vols ne soit pas encore important au niveau des régions du Grand Nord, l’on note cependant une progression annuelle encourageante selon le bulletin statistique de l’Autorité aéronautique. A cause de l’insécurité dans la partie septentrionale du pays et dans la région de l’Est, les vols non commerciaux domestiques enregistrent un taux de croissance de  49%.

Air France reste toujours en tête des compagnies aériennes qui tiennent le marché du transport aérien avec 21% de parts de marché dans le trafic international. Ce secteur qui a enregistré l’entrée de huit nouveaux opérateurs entre 2013 et 2014, portant ainsi le nombre de transporteurs de 18 à 26, voit aussi la régularité de Brussels Airlines avec 13% de parts, tandis que Camair-co contrôle seulement 11% du trafic international avec un seul avion. Ces opérateurs sont suivis d’Ethiopian Airlines (8 %), Asky et Turkish Airlines (7 % chacun), Kenya Airways et Royal Air Maroc (5 %), South African Airways (4 %), Air Côte d’Ivoire (3%) and Ceiba International, Cronos Airlines, Ecair, Arik Air et Angola Airlines ferment la queue avec2 % de parts de pénétration du marché.

Dans le fret, Air France, Brussels Airlines, Camair-co, Royal Air Maroc pour ce qui est des compagnies aériennes et des opérateurs tels Africa West Cargo, Dhl et Sky Gabon, ont assuré le transport de 16 542 tonnes de marchandises en 2014, 15 389.4 tonnes en 2013. Soit une croissance de 7 %.

Mutations : Pierre Clestin Atangana

Source link

Populaires cette semaine

To Top