Features

Traitrise : Trois ministres fuient Titus edzoa

Titus-Edzoa

Depuis la sortie de prison de l’ancien SG/PRC, un calme plat a été observé dans la communication de l’ancien bagnard. Aujourd’hui, si plusieurs sources affirment qu’un regain de vitalité s’observe désormais dans les relations coupées pendant les 17 ans de prison entre le Chef de l’Etat Paul Biya et le Pr Titus Edzoa, d’autres affirment sans ambages qu’il y aurait de forte chance de revoir Titus Edzoa glaner un portefeuille ministériel important lors du remaniement qui se profile à l’horizon.

Info ou intox ?

La réalité étant triviale devant cette nouvelle affection déployée envers le Pr Titus Edzoa par le Chef de l’Etat. La route menant vers son domicile de Simbock ayant été réfectionné par le génie militaire, le ballet des audiences qui poussera même un certain Issa Tchiroma, Ministre de la Communication, chez l’ancien bagnard lui qui, à plusieurs points de presses convoqués affirmaient la main sur le cœur que la culpabilité du Pr Titus Edzoa et de Michel Thierry Atangana ne faisait l’ombre d’aucun doute et les murmures de cabinets faisant état d’une reprise de service dans la gestion des affaires de l’Etat par le Pr. Titus Edzoa ne font plus l’ombre d’un doute.

Pour des cas singuliers qui pourraient être assimiler à de la traitrise comme pour le Ministre de la Communication M. Issa Tchiroma qui avait alors oublié que c’est bel et bien Titus Edzoa qui l’avait fait revenir sur la scène en plaidant auprès du Président Paul Biya une nomination devant le dilemme de son incarcération après le putsch manqué du 6 Avril 1984, le proverbe qui voudrait que «  le mensonge ait de courtes jambes s’assimile bien à ce cas. Mais, loin d’être seul,  d’autres sources, pour aller dans la même lancée, révéleront qu’il a aussi été constaté une peur noire au sein du sérail lorsque le « cadeau » donné par le Chef de l’Etat à Titus Edzoa devait être acheminé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En effet sur les quatre émissaires à savoir : Peter Agbor Tabi (SGA/PRC), Seraphin Magloire Fouda (SGA/PRC), André Mama Fouda (Ministre de la Santé) et Philippe Mbarga Mboa (Ministre, chargé de mission à la PRC), envoyés pour la remise de ce « cadeau », seul le Pr Peter Agbor Tabi arrivera pour remettre en main propre le « colis » du Chef de l’Etat à Titus Edzoa après ses 17 ans passés au bagne. Pourquoi les « frères bétis» du Pr Titus Edzoa ne sont-ils pas arrivés à bon port ?

Aujourd’hui redevenu un confident « officieux » du Chef de l’Etat qui aurait recommencé des échanges téléphoniques avec l’ex-bagnard, Titus Edzoa serait pressenti à un poste ministériel important dans le prochain gouvernement d’où l’énorme crainte qui se dégagerait au sein du sérail et de certains hauts commis de l’Etat qui multiplierait des subterfuges afin de se rapprocher de Titus Edzoa.

Le strict respect des consignes édictées dans « Machiavel Le Prince » aura-t-il raison des « inamovibles » hauts commis de l’Etat qui n’ont cessé de faire chemin ensemble avec le Chef de l’Etat ? Caricaturé comme un homme dans une fosse entouré de lions prêts à dévorer, S.E Paul Biya nettoierait-il enfin les écuries d’Augias ? Affaire à suivre.

© Camer.be : Yannick Ebosse

Populaires cette semaine

To Top