Actu'Décalée

Tragédie à la Mecque : un Franco-Camerounais se déclare mort pour rouler les assurances

drame-Mecque-bilan-des-morts

le-bilan-des-morts-iraniens-saggrave-464

Derrière un malheur surgissent  toujours les profiteurs pour confirmer l’adage selon lequel, le malheur des uns fait le bonheur des autres. La bousculade qui a fait de nombreuses victimes à la Mecque n’a pas dérobé à la règle en donnant quelques idées aux escrocs. Un pèlerin Français d’origine Camerounaise a voulu se servir de ce drame pour rouler les assurances en se faisant déclarer mort par sa femme, laquelle devait percevoir l’argent de l’assurance vie souscrit par lui. Un coup qui a bien failli marcher n’eut été les erreurs répétées de la femme qui ne s’est pas gênée pour en parler à son amant qui a vendu la mèche en alertant la police.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Une histoire d’infidélité qui a mis fin au rêve du couple Camerounais de vivre une retraite dorée au Cameroun. Idriss Ayatou, qui se trouverait à Yaoundé en provenance d’Arabie Saoudite a été un survivant de la bousculade de la Mecque où il se trouvait en pèlerinage. Naturalisé Français depuis 2008, il vivait avec son épouse et ses deux enfants à Nîmes au sud de la France. Apres la bousculade de la Mecque, Idriss a pu joindre sa femme pour la rassurer sur sa santé, mais très vite lui a fait part de son plan de se déclarer victime et toucher enfin son assurance vie évaluée à des centaines de milles d’euros. Pendant qu’il rejoint le Cameroun, sa femme le déclare mort en France et engage avec son assureur les procédures y découlant.

L’épouse d’Idriss commet néanmoins la maladresse de raconter sa future vie de millionnaire à son amant d’origine camerounaise aussi qui n’appréciera guère l’idée de voir sa maîtresse loin de la France. Il alerte alors la police qui met fin au plan.

La rédaction de Lolokaya congo

Sur le même Thème : Quelques éclairages sur la lutte contre la fraude dans l’assurance

Populaires cette semaine

To Top