Features

Titus Edzoa : « Après 17 ans de prison politique, on ne jette pas l´éponge « 

titus_edzoa_presse

24 février 2014 – 24 février 2015 : 1 an déjà que Titus Edzoa, ancien secrétaire général de la présidence de la République et ancien médecin personnel du chef de l´Etat Paul Biya a été libéré après avoir passé 17 ans de prison.

Pour  son premier anniversaire d´homme libre, il s´est exprimé ce matin sur les antennes de nos confrères de radio France internationale depuis son domicile de Simbock, un quartier de la ville de Yaoundé, la capitale camerounaise, où il passe son temps « á lire et á travailler », mais surtout « prépare sa rentrée politique ».

Je prépare ma rentrée sociopolitique forcément dans les mois qui viennent. Je suis toujours dans mon parti (le RDPC,ndlr). Je n´ai jamais démissionné de mon parti, par contre j´avais démissionné du gouvernement.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Et qu´est ce qui vous motive á reprendre la politique?

Après 17 ans de prison politique, on ne jette pas l´éponge et puis, c´est tout un enseignement, un enrichissement politique. Et je voudrais comme je l´avais dit, je devais le partager; je devais partager cette richesse avec mes concitoyens.

Est-ce que vous vous êtes réconciliés avec le président de la république?

Pour faire la politique, il ne faut pas nécessairement être réconcilié. Mais comme j´avais dit: j´avais pardonné. La politique, c´est des convictions qui comptent. J´ai pu revoir le passé. C´est comme un rêve; on revient à la réalité; on se demande comment est-ce que les gens ont pu se comporter de cette façon-là. Maintenant, c´est le passé; il faut savoir construire et regarder l´avenir.

© camer.be/rfi : issa-Behalal (retranscription)/Binta N. (entretien)

Populaires cette semaine

To Top