Actu'Vidéo

Téléphonie : Nexttel ou la 3G de pacotille

Téléphonie-Nexttel-Cameroun-3g

Vous souvenez-vous, de la période où l’on nous annonçait en grande pompe l’arrivée de la 3G au Cameroun ? Vous souvenez-vous de tous les discours élogieux qui ont accompagné l’avènement de cette technologie dite de pointe ? La fluidité de la connexion Internet, la simplicité des téléchargements de fichiers de gros volumes et surtout la possibilité inouïe de regarder la télévision « in live » sur Internet.

Mais 3 mois après le lancement officiel des services de Nexttel, peut-on vraiment dire que la 3G apporte totale satisfaction ? Pas si sûr. Peut-on dire que l’accès à l’Internet est désormais à la portée du camerounais lambda ? Non plus. Et si on vous annonçait que le géant vietnamien de la communication abusait de la méconnaissance générale de l’informatique par les camerounais pour vendre du bas débit au prix du haut débit ? Soit ! Nous n’avons rien contre l’innovation technologique et la valeur ajoutée que cela induit. Nous plaidons juste pour un espace technologique éthiquement correct et respectueux de l’intérêt général des consommateurs.

Au Cameroun, on est en général habitué à vendre aux gens de la pacotille à prix d’or. Comme la firme Nexttel l’a compris, elle n’a pas hésité à perpétuer les schèmes de ce type d’arnaque malsaine. Venons-en à l’essentiel. Lorsque les FAI (Fournisseur d’Accès Internet) vous disent qu’ils vous vendent 1 Go de paquets en termes de connexion Internet, cela suppose que vous devriez pouvoir bénéficier de la réception de paquets d’un volume de 1Go.

Peu importe, que vous soyez en 1G, en 2G, en 3G ou même en 4G. La différence devant être établie au niveau de la célérité des téléchargements. Au bout du compte, que vous soyez dans l’une ou l’autre génération sus évoquée vous devez avoir reçu votre Go de paquets. Et pourtant en observant de près la structure de l’application de tracking de connexion proposée par Nexttel, on se rend bien compte qu’elle est à la fois incompréhensible pour le grand public et ne traduit pas du tout le trafic Internet en cours d’exécution. Pour preuve, il suffit d’observer les zones marquées en rouge dans la capture d’écran ci-dessous.

CAMEROUN :: Nexttel ou la 3G de  pacotille :: CAMEROON
CAMEROUN :: Nexttel ou la 3G de  pacotille :: CAMEROON

L’utilitaire de téléchargement Windows vous indique bien que vous être en train de télécharger un fichier de 37,7 Mo à une fréquence de 22,9 Ko/seconde. Et pourtant sur cette capture

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

CAMEROUN :: Nexttel ou la 3G de  pacotille :: CAMEROON

Nexttel vous dit que vous téléchargez le fichier à 572,836 Ko/seconde. Ce qui est absolument faux. Et pour finir,

CAMEROUN :: Nexttel ou la 3G de  pacotille :: CAMEROON

Nexttel vous trompe encore sur le volume des données que vous êtes en train de télécharger. Il vous dit que vous téléchargez des paquets de 150,907 Mo.

CAMEROUN :: Nexttel ou la 3G de  pacotille :: CAMEROON

Pour mieux vous endormir, Nexttel vous affiche ce message lorsque vous demandez à voir l’intensité du trafic de votre connexion. Entre-nous, quand vous lisez un tel message pendant que vous cherchez à vous mettre sur Internet, prendriez vous le temps d’appeler Nexttel ? J’en doute fort bien. En résumé, non seulement on vous perd du temps parce que le téléchargement met finalement plus long qu’il ne devrait en 3G, mais on vous vend un mauvais service à un prix élevé. Quand on sait que Nexttel vend 1Go de forfait internet à 8000FCFA, il y a de quoi faire attention.

Ne vous laissez plus avoir. Si c’est dans ces conditions qu’on veut vendre la 3G au camerounais, nous n’en voulons pas. NB : Cet article vise uniquement à attirer l’attention des tilisateurs des services informatiques que nous sommes. Faites attention à ce que vous payez. Le test a été fait en s’assurant que le téléchargement du fichier de 37,7 Mo était la seule activité en cours. Nous nous sommes également assuré que tous les processus de MAJ (mise à jour) étaient désactivés lors du test. Un homme averti en vaut deux.

© Camer.be : La Rédaction

Populaires cette semaine

To Top