Features

Syndicats : Grève générale dès le 28 juillet prochain

Douala-françoise-foning

Les syndicats jugent les mesures d’accompagnement prises par le gouvernement «insignifiantes» par rapport à la hausse des prix du carburant

Malgré le répit accordé au gouvernement par les transporteurs qui avaient lancé un préavis de grève pour le 7 juillet avant de le suspendre deux jours avant, 12 centrales syndicales des travailleurs du Cameroun viennent de déposer un préavis de grève dans les services du Premier ministre camerounais, Philémon Yang. Parmi ces 12 centrales syndicats, se trouvent notamment la Centrale syndicale du secteur public (CSP) et la Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun (CSTC).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

 Parmi ces 12 centrales syndicats, se trouvent notamment la Centrale syndicale du secteur public (CSP) et la Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun (CSTC).

Ces syndicats appellent les travailleurs camerounais à une grève générale à compter du 28 juillet 2014, pour protester contre la hausse des prix des carburants, jugeant les mesures d’accompagnement prises par le gouvernement «insignifiantes». Les syndicalistes exigent une revalorisation des salaires dans les secteurs public et privé de 20%, l’augmentation du SMIG, des 28 000 francs Cfa actuels à 150 000 francs Cfa. la création d’un «Haut conseil du dialogue social» entre le gouvernement et les camerounais est également exigé par les syndicalistes dans leur préavis de grève.

Le gouvernement, qui espère toujours obtenir la levée du mot d’ordre de grève lancé par les syndicats du secteur des transports, au lendemain de la hausse des prix du super, du gasoil et du gaz domestique, se voit jusqu’ici opposer une résistance farouche des syndicalistes. A quelques jours de la grève générale, les positions restent figées et les syndicalistes ne comptent pas faire marche en arrière.

© Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Populaires cette semaine

To Top