Features

Suspect en fuite après le vol de la Voiture d’Anne Marie Nzié

Bafia-yaounde-voleur-voiture-auto-vol

Pierre Bozo, le présumé coupable est toujours recherché par la gendarmerie d’Etetak après son coup raté le 15 mai dernier. La chanteuse camerounaise Anne Marie Nzié retrouve tout doucement le sourire après avoir écrasé des larmes, suite au vol de sa voiture par un homme qui se serait présenté comme un journaliste. Ladite voiture a été retrouvée sur une toiture au quartier Cité-verte non loin du domicile de l’artiste.

Tout s’est passé la semaine dernière. Le présumé voleur, Pierre Bizo se rapproche de la famille d’Anne Marie Nzié et se fait passer pour un journaliste travaillant pour un media en Suisse. Il promet de produire un publi-reportage sur l’artiste. Selon le chef de poste de gendarmerie nationale d’Etetak à Yaoundé chargé de l’enquête, ce faux journaliste voulait un contrat de travail signé par l’artiste. La mère est d’accord, mais préfère signer ce contrat en présence d’une autorité policière. Mais l’homme s’oppose à toute implication policière dans ses affaires. Ainsi, le processus est ralenti, mais ce dernier devient régulier chez l’artiste. Le 15 mai dernier, il réussit à effectuer une course avec la voiture d’Anne Marie Nzié, en compagnie du chauffeur de la famille. Le chef de poste de gendarmerie précise que pendant ce déplacement, il a tenté de prendre les clés du véhicule mais sans succès. En soirée, autour de 21h, alors qu’ils sont de retour au domicile de la chanteuse, le chauffeur se rend au petit coin. A son retour, la voiture a disparu. La famille et la police sont alertées et les fouilles commencent.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

C’est au petit matin que la voiture d’Anne Marie Nzié, offerte par le chef de l’Etat, a été retrouvée sur une toiture à la Cité-verte. Ceci au terme des enquêtes ouvertes par le chef de poste d’Etetak. Aux dernières nouvelles, le véhicule a été remis à la propriétaire.

Pierre Bernard KOAGNE

Populaires cette semaine

To Top