Features

Suisse: Une alerte à la bombe crée la panique au Congres de la Fifa ce vendredi 29 mai 2015

fifa_congres

La Fifa traverse décidément une période difficile et sans précédent dans son histoire. Après le coup de filet anti-corruption procédé le mercredi 27 mai dernier à Zurich par les policiers suisses au siège de la Fifa et dans un hôtel de la métropole suisse qui abrite de hauts responsables du football venus des quatre coins du monde, c’est une alerte à la bombe qui est venue créer ce vendredi 29 mai, la panique parmi les délégués du 65e congres de l’instance faîtière du football mondial.

L’incident s’est produit en mi-journée alors que les participants au congrès électif observaient une pause déjeuner. Plus de peur que de mal, il s’est avéré que c’était une fausse alerte. Quand la police a fini de repasser au peigne fin les locaux du siège de la Fifa où se déroulent les travaux, le congrès a repris son cours normal. « Tout est parti d’un appel anonyme parlant d’une alerte à la bombe. Sous la coordination des autorités, la salle du congrès a été passée au peigne fin. Rien n’a été trouvé. Nous avons évalué les risques et il a été décidé que le Congres pouvait continuer » a expliqué à la presse, Jérôme Valcke, le secrétaire général de la Fifa.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avant cette fausse alerte à la bombe, le début du congrès a été d’abord perturbé par une manifestation anti-Israël. Des hommes, présentés comme des Palestiniens, ont bruyamment appelé en pleine salle des travaux, à l’exclusion de l’Israël. La question Israël-Palestine est l’un des enjeux de ce 65e congrès. La Palestine exige l’exclusion d’Israël de la Fifa.

Le congrès de la Fifa entamé hier jeudi 28 mai, sera bouclé ce vendredi soir par l’élection du président de la Fifa. Michel Platini, président de l’Uefa, qui a demandé hier la démission de Sepp Blatter le président sortant et le report pour une période de six mois de cette élection présidentielle, a été mis en majorité par la majorité des 209 fédérations membres de la Fifa. La Confédération asiatique de football et la Confédération africaine de football sont allées plus loin en déclarant leur soutien indéfectible à la candidature de Sepp Blatter. Ce dernier, grandissime favori, sera face au jordanien Ali Bin Al Hussein…

Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top