Buzz

Suisse : Plusieurs dirigeants de la FIFA arrêtés pour corruption

arrestation_fifa
Si la corruption au sein de la FIFA n’est pas un scoop, l’arrestation mercredi à Zurich d’une dizaine de dirigeants de la fédération internationale de foot pour des affaires de corruption s’étalant sur trois décennies, en est un, révélé par le New York Times, puisqu’il s’agit d’une enquête de la justice américaine.
C’est sur une demande américaine et après enquête du FBI, que la police suisse a arrêté une dizaine de responsables de la FIFA, qui risquent l’extradition aux Etats-Unis, puisque ces derniers ont passé avec la Suisse un accord permettant l’extradition de toute personne mise en examen par les USA et ayant le mondre lien avec ce pays (compte en banque, site internet….)  Une majorité des responsables arrêtés sont de la zone Amerique du Nord/Caraïbes.Ils sont notamment inculpés pour avoir touché ou versé d’importants pots de vin en échange de votes au sein de la FIFA, notamment dans le vote concernant l’attribution du Mundial 2022 au Qatar… alors que les Etats-Unis espèraient accueillir ce championnat.La ministre de la justice américaine, Lauretta Lynch chargée de cette enquête les accuse également, de corruption en matière de droits télévisés (les grandes chaînes américaines auraient été lésées…) et de rencontres truquées.

Même s’il n’est pas directement impliqué, la situation est plus que délicate pour Sepp Blatter, qui dirige la FIFA depuis 4 mandats et qui a participé à l’enfouissement de tous les rapports internes dénonçant de telles affaires de corruption.Son seul concurrent à la présidence cette année, le prince Ali de Jordanie, en profitera-t-il ? Personne ne peut le dire. Toujours est-il que la « vénérable » institution qui brasse des milliards chaque année, et dont les dirigeants tentaient d’empêcher la Fédération palestinienne de présenter une motion d’expulsion d’Israel de la FIFA, était déjà tout sauf connue pour son éthique.

Alter Info – l’Information Alternative

Populaires cette semaine

To Top