Features

Finale de football : Bidoung Mpkatt annonce L’Evènement pour le 30 octobre 2016 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé

bidoung_mkpatt-football-stade-Ahmadou-Ahidjo-de-Yaoundé

Le ministre des Sports et de l’Education physique, l’affirmé vendredi dernier à Yaoundé au cours de la 1ère réunion préparatoire  relative au  57ème numéro de cette épreuve.

Visiblement poussé sans ménagement dans ses habitudes par la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football féminin qu’abrite le Cameroun du 19 novembre au 03 décembre 2016, le cabinet civil de la présidence de la République, s’arrime enfin aux standards internationaux. Ayant habitué les Camerounais au mystère sur les dates de finale de Coupe du Cameroun, ce service très proche du chef de l’Etat, a indirectement, annoncé la tenue de la 57ème  finale de la Coupe du Cameroun de football pour le 30 octobre prochain.

Bien souvent, comme seuls indices ayant trait à la tenue de l’évènement, les va-et-vient  d’une Garde  et d’une Sécurité présidentielles  quelque peu animées d’un zèle que d’aucuns disent malsain, qu’on voit  à des missions de reconnaissance autour et dans le  préhistorique stade  Ahmadou Ahidjo, avant d’en prendre le siège quelques semaines avant.

Bien souvent, et ce depuis singulièrement 20 ans, l’on se contente d’un laconique communiqué du cabinet civil de la présidence de la République s’excusant au passage pour l’agenda « surchargé » du chef de l’Etat. Calendrier présidentiel peut-être à en croire les pourfendeurs du régime, surchargé seulement par de perpétuels « courts séjours privés en Europe ».

L’insoutenable attente qui épuise même les ressources financières des présidents de clubs, a fini par faire des finales de Coupe de Cameroun de football, un non-évènement où en dépit des billets d’entrée gratuitement offerts, le stade Ahmadou Ahidjo, reste désespérément à moitié vide. Enceinte sportive encore truffée d’éléments de la Sécurité présidentielle en costumes de gorilles.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Une militarisation à la nord-  coréenne qui a fini d’exaspérer et de lasser des Camerounais qui se disent : « Je n’irai pas au stade, même si on me donne un billet gratuit. Que Paul Biya voit sa finale avec ses militaires ». Comment toutefois, assister à un évènement sportif, avec des militaires de la Garde présidentielle postés  à chaque mètre carré, et qui pointent  le canon de leur arme automatique sur vous !Construit dans la perspective de la Can de 1972 qu’abrita le Cameroun, le stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, tel le tombeau des Danaïdes (plus on en  faisait, plus il y avait à faire), court  toujours après sa cure de jouvence entamée depuis octobre dernier. Seulement, l’on pense qu’avec la présence du président de la République le 30 octobre 2016 au stade, les travaux de réfection de ce dernier, seront déjà  achevés.

Et le Cameroun, lui, ouvre les hostilités de la Can 2016 face aux Egyptiennes, le 19 novembre au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé ! Quant aux finalistes de la Coupe du Cameroun, il faudra garder patience jusqu’au 1er octobre prochain, lorsque les demi-finales aller et retour,  auront rendu leur verdict.

Sources : Camernews

Populaires cette semaine

To Top