Economie

Sonara: Le coeur de l’economie camerounaise

trafiquants-fioul-lourd-Sonara-entreprises

Le Cameroun a une économie qui repose en grande partie sur le pétrole. La Société nationale de raffinerie est un maillon essentiel du circuit pétrolier camerounais. Le pétrole assure aujourd`hui 41,5 % des recettes d`exportations du pays.

Le secteur pétrolier continue de tenir une place de choix pour les finances publiques et l’équilibre des comptes au Cameroun. Les récentes perspectives de hausse de la production de 2,1 millions de tonnes à 3,5 millions de tonnes l’année avec le projet d’extension et de modernisation en cours à la SONARA permettent à cette société d’affirmer davantage sa place dans l’économie nationale. Toutefois, l’enjeu majeur du Cameroun demeure la mise en place d’un régime de croissance « post pétrolier » visant notamment à diversifier davantage l’économie pour lui permettre d’asseoir une croissance sur une trajectoire plus soutenue. Depuis la dévaluation du FCFA de 1994, le Cameroun se trouve sur une trajectoire de croissance assez molle, qui reflète notamment l’épuisement progressif de ses ressources pétrolières.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Plus que jamais, la SONARA est au centre de l’économie, d’où le programme ambitieux d’extension et de modernisation de son outil de production avec, à terme, la satisfaction d’une demande en produits pétroliers sans cesse en progression. Le cœur de l’économie camerounaise bat donc au rythme de la SONARA, surtout lorsque l’on sait que tout dysfonctionnement dans la production entrainerait des conséquences à tous les niveaux de l’activité économique, de l’industrie au transport, en passant par le commerce et les services.

Camerounlink

Populaires cette semaine

To Top