Dossiers

Six techniques pour débusquer une superbe place de parking ?

cars-parking-street-cameroun-camer24

Lorsqu’on se retrouve en milieu urbain, surtout en période de grandes activités, il devient absolument impératif pour les possesseurs de voiture de savoir où garer. Lorsque les parkings privés d’immeubles sont pris d’assaut par les véhicules des résidents, ça se corse et dans la rue, sabotages de pneus, contraventions, verbalisations et vandalismes attendent souvent le conducteur malheureux. René Boumsong, Carmudi dealer et expert de parcs automobiles, livre en exclusivité les 7 techniques imparables pour se trouver une place de parking en Afrique.

Les parkings publics (gratuits ou payants)

Il en existe très peu dans les grandes villes africaines qui se développent toujours très vite. Mais lorsqu’il y a un parking public gratuit, l’affluence massive est si souvent décourageante que certains conducteurs préfèrent garer dans un parking payant. Mais cette option ne plait pas à tout le monde. D’autres préfèrent se rabattre dans des stations services où il est aussi possible de garer gratuitement. Inconvénient majeur : les parkings n’y sont pas (tous) protégés.

Feindre la panne

Vous êtes bloqués en pleine ville ? Vous n’arrivez pas à vous trouver une place convenable et le policier à l’autre bout de la rue vous intimide ? Eh bien, sortez votre nécessaire mécanique (triangles de signalisation, plots, écrous, cric…), allumez les feu de détresse et hop ! Le policier n’y verra que du feu. Inconvénient majeur : en cas de déplacement du policier, des badauds n’hésiteront pas à emporter votre matériel.

Confier dans une laverie

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Une autre méthode que le carmudi.cm dealer préconise, c’est le recours aux garagistes. Vous feignez également une panne et vous laissez le véhicule aux soins du mécanicien qui comprendra très vite que le véhicule n’avait aucun problème mais plutôt son propriétaire. Et il faudra tout de même payer le service.

Le recours au garage

A défaut, laissez simplement la voiture dans une laverie. En espérant tomber sur des laveurs honnêtes, là aussi, il vous faudra payer.

Squatter la cour de quelqu’un

Si une cour privée vous semble « déserte », faites-y un tour et « abandonner » votre véhicule à l’insu des propriétaires des lieux. Lorsque vous serez revenu récupérer votre véhicule, comme excuse dites que vous la cherchiez ou que vous apprenez à conduire. Cette technique a un gros avantage : devenir ami avec les propriétaires de ladite maison. Inconvénient : si les propriétaires sont des individus carrés, il y a de forte chance que vous ne retrouviez plus votre dans son état initial voire ne plus du tout le retrouver.

Allez porter une (fausse) plainte contre X

Lorsque toutes les solutions sont épuisées et que vous craignez la police ou les agents municipaux, vers qui faut-il se tourner ? Réponse : vers eux. Simplement, allez garer dans un commissariat et inventez n’importer quel prétexte ou portez plainte contre Inconnu pour n’importe quel mal et ensuite faites-vous raccompagner sous escorte. Votre voiture quant à elle sera en sureté là où portant elle ne devrait pas être. Cette idée qui lui a plutôt réussie au dealer de carmudi.cg et qu’il ne conseil qu’en ultime recours. Inconvénient : grande perte de temps et risque de se retrouver dans une cellule.

Gaspar Ngono

Populaires cette semaine

To Top