Features

Cameroun – Crime rituel: Le sexe d´une femme emporté à Foumbot

Crime-rituel-Le sexe-d-une-femme-emporté-Foumbot

Consternation et désolation, le corps d´une dame en état de décomposition très avancé a été découvert dans un champ au quartier dit  » Petit Paris  » à Foumbot. Certaines parties du corps étaient amputées au rang desquelles son sexe. La ville de Foumbot a encore fait parler d´elle, cette semaine.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le corps d´une jeune femme âgée d´environ 35 ans a été retrouvé sans certaines parties de son corps notamment le sexe. Ce phénomène refait surface dans la région de l´ouest, car il ya de cela quelques temps, on avait un peu oublié le phénomène. Selon les informations mises à notre disposition, elle serait partie de la maison pour son champ. C´est la dernière fois qu´on le verra vivante. Cette cultivatrice a été retrouvée morte entre les sillons et le corps se trouvait dans un état de décomposition très avancé, preuve que le crime avait mis quelques temps avant d´être découvert. Informé le commissaire de la sécurité publique de Foumbot a été saisi, une fois sur les lieux le shérif et ses éléments ont eu beaucoup de
mal à identifier le défunte du fait des taillades sur son sorps. Le sexe avait été enlevé, ainsi que d´autres parties de son crane. Selon les enquêtes elle aurait été tué ailleurs et la dépouille aurait été par la suite transportée au lieu dit  » Petit paris  » dans ce champ depuis environ trois semaines. Sur place le corps de la dépouille a été remis à la famille pour inhumation sur les bons soins de l´équipe d´hygiène et salubrité de la commune de Foumbot. Pour le moment seul l´enquête ouverte au commissariat de sécurité publique de Foumbot permettrait de mettre la main sur les auteurs de ce forfait qui courent toujours. Mais pour combien de temps ? Si Foumbot est réputé comme le fief des faits de sociétés, il n´en demeure pas moins d´appeler à la vigilance des uns et des autres, afin de neutraliser tout suspect tenté de perturber la paix et la tranquilité des populations. C´est aussi le lieu de rappeler que les populations ne doivent pas hésiter à faire recours aux forces de maintien de l´ordre qui restent le meilleur rempart contre l´insécurité, en dépit du comportement regrettable de certaines brebis galeuses en leur sein. Pour l´heure en tout cas, la psychose semble avoir repris droit de cité à Foumbot et ce serait un grand soulagement d´arrêter et de traduire les auteurs de ce forfait devant la justice. Il est question maintenant pour le maire Njuitawoui Aliou de mettre sur pied les comités de vigilances dans les quartiers pour la sécurité des populations.

 Francky NZOMAFFO

Populaires cette semaine

To Top