Features

Selon les spécialistes, 14 000 nouveaux cas de cancer sont dépistés chaque année au Cameroun

cancer

D’après les médecins, on diagnostique de plus en plus de personnes atteintes du cancer au Cameroun. La séance de dépistage qui a eu lieu le 4 février dernier au pavillon gynécologique et pédiatrie du Centre Hospitalier Universitaire, a permis aux médecins et personnels de santé de se rendre compte qu’une bonne partie de la population demeure ignorante quant aux symptômes et méthodes de prévention du cancer. Ce qui de la part du corps médical justifie en grande partie les chiffres qui sont « inquiétants ».

Le quotidien Le Jour dans son édition du 5 février 2016 écrit « l’âge moyen des femmes présentes hier au Chu variait entre 20 et 50 ans. Plusieurs n’avaient jamais entendu parler d’un dépistage de cancer ». « Je suis venue me faire dépister parce que j’ai appris que vous pouvez porter la maladie sans présenter les symptômes. C’est ma première fois d’entendre qu’on peut se faire dépister dans une formation sanitaire, en plus si la maladie est à son début, la prise en charge est efficace et moins couteuse », déclare Marie Louise Ngono.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

De cette séance de dépistage, les médecins expliquent pour ce qui est du cancer du col de l’utérus, il se transmet par voie sexuelle. Dans ce cas précis, les hommes transmettent aux femmes, le virus. « Le virus du cancer du col de l’utérus ne se manifeste pas chez l’homme, mais celui-ci peut le transmettre à la femme par les rapports sexuels. Le conseil que nous pouvons donner aux femmes est de s’arranger à avoir un seul partenaire ou avoir des rapports toujours protégés », déclare le professeur Doh Anderson Sama. Le professeur s’est appesanti aussi sur ce qui est considéré comme symptôme de la maladie et les habitudes à promouvoir. « Les femmes doivent avoir l’habitude de palper leurs seins la semaine qui suit les règles pour détecter les boutons, mais ces boutons ne sont pas forcément le début d’un cancer de sein raison pour laquelle les femmes doivent avoir l’habitude de consulter un médecin », explique le professeur Doh Anderson Sama, cancérologue.

Au-delà de ça, les spécialistes ont pris du temps pour indiquer qu’actuellement au Cameroun, on a 14000 nouveaux patients atteints du cancer avec plus de 1400 cas pour le cancer du col de l’utérus et environ 2000 cas pour le cancer du sein. Pour lutter efficacement contre cette maladie, ils sont unanimes sur le fait que « le dépistage est le moyen efficace » pour y arriver.

Liliane J. Ndangue

 

Populaires cette semaine

To Top