Features

Sanction: Joseph Antoine Bell suspendu pour 5 ans

bell_jojo430-football

Joseph Antoine Bell interdit de football pendant cinq ans. Le champion d’Afrique 1984 et 1988 avec les Lions Indomptables du Cameroun est mis sur la touche par la commission d’homologation et de discipline de la ligue de football du département du Wouri.

En application des textes qui sanctionnent les forfaits généraux des clubs engagés en compétition, cette instance interdit donc à Bell, président de Bandjoun fc de Douala, d’être membre du comité directeur d’un autre club affilié ou d’un organe de la fédération camerounaise de football ou de ses ligues durant un quinquennat. La décision a été prise le 29 octobre 2015. Elle concerne aussi les dirigeants des clubs New-Bell sport academy (André Eto’o) et Cpsed (Patrice Tchamtcheu).

La commission d’homologation et de discipline de la ligue départementale du Wouri explique que ces clubs «ayant fait l’objet de forfait pour la deuxième fois au cours du championnat sont déclarés «forfait général». Par conséquent, ils font partie d’office du quota des clubs relégables conformément à l’article 91 alinéas 1 et 2 du code disciplinaire de la Fecafoot».

En guise de réaction, Joseph Antoine Bell déclare: «une assemblée générale qui dit que j’en suis membre ne peut pas prendre une décision qui me concerne et ne pas me la notifier et la publier plutôt dans les médias et les réseaux sociaux. Allez demander à ceux qui dirigent cette ligue de vous montrer la souche de l’affiliation de Bandjoun fc».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour son lieutenant Mathieu Nathanael Njog, la sanction ainsi infligée à Bell est «illégale». Il soutient que «l’article 32 des règlements généraux de la Fecafoot dit que les clubs qui ne sont pas affiliés sont considérés comme en non activité. On constate qu’ils ne prennent pas part au championnat et ne sont pour autant pas déclarés forfait. Même s’ils ont le même sort c’est-à-dire la relégation. Et les dirigeants ne sont pas sanctionnés comme ceux des clubs qui ont démarré la compétition avant d’être forfait général».

Bandjoun fc se considère par ailleurs comme un club de D2 régionale, l’étage au-dessus du championnat départemental. Njog soutient que «Bandjoun Fc, Cpsed et bama fc sont des équipes de D2 régionale du Littoral. Bama Fc a été relégué à la suite d’un faux de la commission d’homologation qui l’a déclaré dernier de la poule A en lieu et place de Fc Sanaga dont le président est Ngassa Mbadi et le 1er vice président Nsangou Mahama par ailleurs président de la commission d’homologation et de discipline de la ligue régionale du Littoral». Selon certaines sources, la direction du club envisage en représailles, d’attaquer la ligue régionale de football du Littoral au tribunal de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun. Il dénoncerait l’organisation d’une compétition sans règlement.

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top