Features

Samuel Eto’o a bel et bien voulu lancer une télévision sportive

Samuel-Eto’o-Fils_Coupe_du_monde

Votre portail Internet maintient les informations publiées le 17 juillet 2015, mais que dément l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun. Depuis plusieurs jours un communiqué signé de l’ancien capitaine des Lions indomptables Samuel Eto’o Fils, inonde la toile et les médias du Cameroun et du monde entier.

Ce «démenti» conteste l’information révélée par www.cameroon-info.net le 17 juillet 2015 et qui annonçait le lancement prochain à Douala d’une télévision à vocation sportive conçue et financée par Samuel Eto’o. « J’ai l’avantage d’informer l’opinion publique nationale et internationale que je n’ai jamais eu l’intention de mettre sur pied une chaîne de TV qui serait dirigée par une certaine Yolande Bodiang. Il s’agit ni plus ni moins que des affabulations qui n’engagent que leurs auteurs », écrit le phénoménal buteur en guise de conclusion. Il faut noter qu’au début de ce communiqué Eto’o cite entre autres médias ayant traité le sujet qualifié de « rumeurs », le journal Le Popoli. Le satirique qui dans une de ses récentes éditions titrait : « Eto’o TV, juste pour se mirer ? Chronique d’un projet de média mal ficelé ».

Cameroon-Info.Net quant à lui confirme son scoop du 17 juillet 2015.  Nous nous sommes abreuvés à des sources fiables. Des informateurs qui gravitent autour de la star du football camerounais. Et qui pour certains sont parmi ses confidents. Des sources crédibles. De plus, l’existence du projet de télé sportive a été évoquée par Yolande Bodiong. La responsable chargée de le conduire était interviewée quelques jours après la parution de notre article par le site pressport.com (lire le lien suivant : http://press-sport.com/2015/07/22/yolande-bodiong-ce-sera-une-nouvelle-demonstration-de-samuel-etoo/).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Nous sommes en mesure d’affirmer que cette télévision a entamé une série de tournages sur le terrain, à Douala,  dans le but de garnir sa boîte à programmes. Des contacts de personnalités évoluant dans la sphère sportive ont été pris chez certains confrères à cet effet. Samuel Eto’o effectue là un revirement sans que l’on en connaisse la raison exacte. Serait-il donc criminel d’enrichir le paysage audiovisuel du Cameroun ? La nouvelle recrue d’Antalyaspor en Turquie ne serait-elle pas fière de créer des emplois pour ses compatriotes martyrisés par le chômage ? Rien de bien criminel dans une pareille entreprise a priori. Les raisons de ce « démenti » doivent se trouver ailleurs…

L’habitude des démentis inutiles

L’on notera tout de même avec une pointe de curiosité –pour dire le moins- que l’ancien «Pichichi» de la Liga espagnole et son entourage ont l’habitude des démentis inutiles, infondés ou injustifiés. Ainsi, en  octobre 2014, des journalistes de la galaxie Eto’o et le directeur de Fundesport sont montés au créneau pour dire que ce centre de formation n’avait pas cessé ses activités comme l’avait révélé le quotidien Le Jour. Pourtant, tout le monde constate aujourd’hui que Fundesport n’a plus de personnel, ne fonctionne plus et que son directeur, Joseph « Diallo » Siéwé, travaille depuis de longs mois à plein temps comme entraîneur du club de Ligue 1 Union de Douala.

Peu avant, en février 2014, c’est le journaliste Jacques Eric Andjick correspondant sportif au Cameroun du site Internet jeuneafrique.com qui expérimentait la force de dénégation d’une source qu’il avait présentée comme un « proche » d’ Eto’o. Notre confrère citant Martin Camus Mimb, avait révélé qu’Eto’o -à l’époque joueur de Chelsea (Angleterre)- avait l’intention de partir après une saison. Le journaliste et patron de Radio sport info (Rsi) avait alors tout nié en bloc jurant n’avoir jamais parlé à Andjick et soutenant qu’il n’entretenait que des rapports professionnels avec l’ancienne star de Barcelone et Inter de Milan. Subitement, curieusement, et comme par enchantement, Eto’o cessait d’être le «frère» bienfaiteur que Mimb présentait dans les médias.

Les démentis doivent avoir une autre signification dans le dictionnaire d’Eto’o et certains de ses proches.

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top