Features

Samuel Eto’o demande des excuses aux Camerounais

Cameroon's Samuel Eto'o smiles during an interview following the launch of Puma's kits for nine African national soccer teams at the Design Museum in London
Samuel Eto’o Fils s’est adressé aux camerounais à la veille de leur premier match contre le Mexique. Le capitaine des Lions Indomptables a choisi les réseaux sociaux pour communiquer avec ses compatriotes qui attendent les voir à l’épreuve ce vendredi où ils feront leur entrée en scène au mondial brésilien.

Dans sa correspondance, Eto’o Fils commence par présenter sa famille pauvre qui vivait dans le quartier pauvre de New-Bell à Douala. Le jeune Eto’o «sans avenir qui vendait dans le trottoir avec sa mère a pu réaliser un tel rêve» et est aujourd’hui une star parmi les grands footballeurs du monde. Ce rêve est devenu une réalité aujourd’hui grâce au soutien constant des camerounais selon Eto’o. Le capitaine avoue avoir parfois manqué de sagesse et de l’expérience à un moment donné, mais après avoir traversé plusieurs épreuves, Eto’o s’est dit sage ce jour.

Dans la deuxième page de sa correspondance, le capitaine explique le combat livré la semaine dernière pour leurs primes de matches. «Je me suis battu il y a quelque jours pour ce que j’estime être légitime: le droit de mes coéquipiers à leur prime pour qu’ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes pour leur pays comme tous leurs homologues des autres sélections. Il y a eu des incompréhensions certes. Nous sommes néanmoins satisfaits de la sortie heureuse. Nous souhaitons que tous ceux qui se sont sentis offensés par notre insistance puisse faire montre d’indulgence à notre égard», s’excuse le capitaine des Lions Indomptables.

Ces excuses de Samuel Eto’o vont probablement aussi à l’endroit du Premier Ministre, Philemon Yang. Les Lions Indomptables avaient refusé de recevoir le drapeau camerounais que le Chef du Gouvernement avait prévu leur donner avant leur depart pour le Brésil. Pour Eto’o leur revendication de la semaine dernière est un combat pour les futures selections des lions indomptables.

En remerciant le Chef d’Etat camerounais, Paul Biya, pour son soutient contant à l’équipe nationale, le capitaine des Lions Indomptables invite par ailleurs l’Ambassadeur itinérant, Roger Milla, qui est «le meilleur footballeur africain du siècle», à les rejoindre au Brésil.

Pour finir, le capitaine des lions indomptables promet aux camerounais qu’ils se battront «contre vents et marées pour porter très haut le flambeau de notre équipe nationale» au Brésil.

Voici la lettre de Samuel Eto’o: (Cliquez sur l’image pour agrandir )

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Populaires cette semaine

To Top