Economie

Salon des entreprises: Promote se tiendra désormais tous les deux ans

belges-Promote-technologiques-palais-Congrès

Le Salon international devient un rendez-vous biennal, la prochaine édition s’ouvrant le 11 février 2017 au Palais des congrès de Yaoundé. Si le site de l’événement reste identique, la périodicité, pour sa part, connaît un léger réajustement. Le comité d’organisation du Salon international de l’entreprise, de la petite et moyenne entreprise et du partenariat de Yaoundé («Promote») a en effet annoncé, le 26 septembre, que le rendez-vous aura désormais lieu tous les deux ans, sa 6ème édition étant prévue du 11 au 19 février 2017.

C’est «une période de l’année plus propice au déploiement naturel de tous les acteurs économiques du monde intéressés aux problématiques et à la croissance de l’économie africaine et du Cameroun, en particulier», a expliqué le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, mandant du gouvernement à cet événement. Et le président de la fondation Inter-Progress (FIP), Pierre Zumbach, d’expliquer que «cette décision est issue de plusieurs enquêtes, de discussions ouvertes avec tous les milieux intéressés».

Le compte à rebours est donc lancé. Les souscriptions s’achevant le

30 septembre 2016. Le comité d’organisation rassure que les conditions de participation à Promote sont en dessous du prix du marché. Comme lors des éditions précédentes, plusieurs entreprises frappent déjà à la porte. En 2017, Promote, sur 21.000m2 d’espaces, attend près de 1300 exposants du Cameroun et de l’étranger, désireux de présenter leur savoir-faire et leurs innovations.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le calendrier de l’édition 2017 fixe au 9 janvier 2017 l’aménagement du site et le montage des installations, l’agencement des stands par les exposants, ou leurs agences devant avoir lieu le 1er février suivant. Après la coupure du ruban symbolique par le mandant du gouvernement, le 11 février, la suite se décline en expositions dans les stands, en débats, en animations, en rencontres institutionnelles entre secteurs public et privé, entre des entreprises de tous horizons et des secteurs significatifs, mais aussi entre les PME et les grandes entreprises du Cameroun et celles venues de l’étranger. L’implantation des entreprises se fera selon les types d’activités.

Prenant en compte le contexte sécuritaire actuel, la Fondation Inter-Progress, créée en 1979 et établie au Cameroun depuis le 2 avril 1993, a renforcé son dispositif de veille et de surveillance. «Nos équipes vont travailler avec les forces de sécurité. Ensemble, nous prévoyons d’intensifier la surveillance à l’intérieur et à l’extérieur du site de l’événement. Nous aurons par exemple des détecteurs de métaux très performants, des chiens renifleurs et des équipes de vigilance un peu partout», explique le promoteur Pierre Zumbach. En décembre 2014, rappelle-t-on, ce sont 1250 exposants qui étaient mobilisés dont 843 du Cameroun et 407 venus de 32 autres pays du monde. Les statistiques de cette même édition comptabilisent à 161.000 le nombre de visiteurs, un chiffre que le comité d’organisation ambitionne de doubler.

Camerounlink

Populaires cette semaine

To Top