Features

3 milliards de FCFA de salaire pour les Maires divisent les Ministres Sadi et Mey

Les_maires,_toujours_dans_lattente_de_leurs_salaires

Le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MINATD) et son collègue des Finances (MINFI) veulent chacun, gérer l’argent alloué pour les salaires des maires. Conséquence, le processus est bloqué.

Les révélations sont du journal Intégration en kiosque depuis le lundi 4 juillet 2016. L’hebdomadaire rappelle pour commencer que Paul Biya a signé le 16 septembre 2015, un décret instituant la rémunération pour les Maires et leurs adjoints. «Ce décret établit les montants respectifs de 400.000 FCFA pour les Délégués du Gouvernement, 250 000 pour les maires et 150 000 pour leurs adjoints», précise le journal.

Mais un an après, le décret du Président de la République n’est toujours pas mis en application. «Pourtant, 3 milliards de FCFA ont été budgétisés en 2016 pour assurer cette dépense», renseigne Intégration. Le problème vient d’une nième mésentente entre deux membres du Gouvernement.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le sujet, mentionne le journal, a été abordé lors de la première session annuelle du Conseil National de la Décentralisation, tenue le 28 juin 2016 à Yaoundé. Les travaux étaient présidés par Philemon Yang, le Premier Ministre. Le MINFI, Alamine Ousmane Mey, aurait fait savoir qu’il attendait les états que devrait fournir son collègue MINADT, René Emmanuel Sadi. Ce document permettra de savoir exactement qui doit bénéficier de quoi. Intégration note qu’Ousmane Mey aurait déclaré: «Si, je reçois les états, je vire l’argent aujourd’hui».

Au MINATD, ce retard serait volontaire. Notre confrère indique que «si le MINATD traine le pas, c’est parce que les responsables de ce ministère souhaitent plutôt que le MINFI mette à leur disposition la totalité des 3 milliards FCFA, via le Fonds Spécial d’Équipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM), pour qu’ils se chargent eux-mêmes de payer les maires. Ce à quoi le MINFI ne semble visiblement pas disposer à faire».

Jean-Marie NKOUSSA

Populaires cette semaine

To Top