Features

Rumeurs d’attentats de Boko Haram : malabo sous haute surveillance

Police-devant-Siege-CPDS-Malabo-boko-haram

L’armée et la police équato-guinéennes sont, depuis quelques jours, en état d’alerte à Malabo, une attitude dictée par des informations parvenues aux autorités et selon lesquelles des islamistes nigérians de Boko Haram prépareraient des attentats dans la capitale politique du pays.

Selon plusieurs sources concordantes Boko Haram aurait envoyé un message dans lequel il promet de mener des attaques sur Malabo où séjourne actuellement le gouvernement, après une année passée à Bata capitale économique du pays.

A Malabo, toutefois, la population continue de vaquer à ses occupations et semble ignorer la menace d’attentats sur laquelle les autorités gardent le silence.

Mais la forte présence des forces de l’ordre dans les différents carrefours de Malabo, la multiplication des contrôles policiers, des patrouilles et le déploiement des militaires dont certains sont venus de Bata en renfort autorisent à penser qu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Selon les sources policières Boko Haram aurait pris contact avec certains ‘’ennemis internes et externes » ainsi que ‘’certains opposants » au régime afin de sévir.

La Guinée équatoriale partage une frontière maritime avec le Nigeria et le 17 février 2009, les hommes non identifiés venus par la mer à bord d’embarcations, avaient attaqué le palais présidentiel avant d’être repoussés par les forces armées et de sécurité.

Malabo avait attribué cette attaque au MEND (Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger) au Nigeria.

© Source : APA

Populaires cette semaine

To Top