Features

Riposte de Kolofata. Le communiqué de presse du ministre Tchiroma

Le ministre de la Communication informe l’opinion publique nationale et internationale que tôt ce matin du lundi 12 janvier 2015 aux environs de 6 heures 30 minutes, la localité de Kolofata située dans le Département du Mayo-Sava, Région de l’Extrême-nord en territoire camerounais, a fait l’objet d’une attaque du groupe terroriste Boko Haram en provenance du Nigéria voisin. L’objectif visé par cette horde d’assassins était certainement d’investir le camp militaire de Kolofata tenu par l’Armée Camerounaise.

Profitant d’une brume particulièrement épaisse en cette période de l’année, les assaillants ont pu franchir la frontière par plusieurs centaines, et ont tenté de prendre nos Forces par surprise. Mais sitôt l’alerte donnée, la riposte s’est immédiatement organisée, et de violents combats se sont déclenchés pendant plus de cinq heures à proximité du camp militaire et sur d’autres points névralgiques de la localité. Reprenant l’initiative des combats, nos Forces de Défense sont parvenues à neutraliser les agresseurs sur la première ligne de front, par un harcèlement systématique de leurs positions, qui a fini par les mettre en débandade vers la frontière avec le Nigéria.

Au terme des combats, le bilan est sans appel du côté des assaillants: 143 terroristes tués et un important arsenal de guerre saisi, comprenant notamment des fusils d’assauts de différentes marques, des armes lourdes, des munitions de tous calibres et des terminaux de transmission VHF de type Motorola. C’est de loin la plus lourde perte subie par la secte criminelle Boko Haram, depuis qu’elle a entrepris de diriger ses attaques barbares contre notre territoire, nos populations et nos biens.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Côté camerounais, on dénombre une perte en vie humaine, le Caporal-Chef BELLA ONANA, ainsi que quatre blessés. C’est le lieu de rendre une fois de plus, au nom du Gouvernement, un vibrant hommage à nos Forces de Défense, qui font honneur à la Nation tout entière et à son Chef, le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, Chef de l’État et Chef des Armées, dans la lutte qu’elles mènent contre le péril de l’organisation terroriste « Boko Haram » dans la Région de l’Extrême-nord en particulier, et d’une manière générale, pour la sécurisation et la préservation de l’intégrité territoriale de notre pays.

Dans son ensemble, le Peuple camerounais apporte son soutien inconditionnel à nos Forces Armées qui, sur le front de guerre, payent parfois malheureusement de leurs vies pour protéger les nôtres. Au nom du Gouvernement, le Ministre de la Communication exhorte les populations camerounaises à demeurer vigilantes et à porter de façon systématique à l’attention des Autorités Administratives et des Forces de Défense et de Sécurité, tout comportement qui leur paraîtrait suspect dans leurs environnements respectifs.

Le ministre de la Communication salue en particulier l’engagement patriotique de la presse camerounaise, qui, sans fausse note, accompagne nos Forces de Défense et de Sécurité dans leur combat quotidien et sous la conduite du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, Chef de l’État et Chef des Armées, pour la sécurisation de nos frontières et le maintien d’un climat de paix et de sécurité sur l’ensemble du territoire national, au service du bien-être et de la prospérité, aussi bien de leurs concitoyens que de toutes les personnes vivant sur le territoire camerounais. »

Cameroun Tribune

Populaires cette semaine

To Top