Autres'sports

Rio 2016 : La série noire du Cameroun continue

Deux autres athlètes camerounais ont été éliminés ce jeudi 11 août : Vanessa Mballa Atangana, la judokate et Smaila Mahaman, le boxeur. Deux sorties ce jeudi 11 août 2016 à Rio de Janeiro, deux défaites des athlètes camerounais. C’est d’abord en judo, dans la catégorie des moins de 78 kgs que le vert-rouge-jaune a été aperçu dans les arènes de Rio. Notre plénipotentiaire Hortense Vanessa Mballa Atangana avait fort à faire avec Doria Pogorzelec, une Polonaise de 26 ans, qui avait déjà été à Londres en 2012 aux derniers Jeux olympiques. Elle a usé de son intelligence pour pousser la Camerounaise à la faute. Trois fautes consécutives.

jo_rio_2016_seyi_sauve_lhonn_1088185284_seyi-3-700x509

Suffisant pour des pénalités qui ont donné la victoire à son adversaire. Les espoirs de victoire du jour se retournaient alors vers Smaila Mahaman, le boxeur camerounais des 64 kgs, qui avait pour adversaire le Turc Gozgec Batuhan. Même si le résultat des arbitres montre que le Camerounais a perdu les trois rounds, Jean-Paul Mognemo, le directeur technique national, resté au pays pense autrement : « Il a manqué à Smaila l’entretien de l’endurance. Je crois que c’est la fin du dernier round qui a sérieusement pénalisé notre boxeur. Il a baissé les bras, et on pouvait remarquer la fatigue. Cet entretien de l’endurance se fait chez nous par le travail de la PMA, entendez Puissance Maximale aérobic ». L’expérience du boxeur camerounais n’aura donc pas servi ici à Rio. Lui qui avait déjà pris part aux J.O de 2008 à Beijing. Pour les raisons de cette déchéance, Jean-Paul Mognemo pointe du doigt la longue période sans activité : « nos boxeurs se sont qualifiés en mars dernier.  En réalité, il devrait avoir des compétitions auxquelles ils devaient participer, pour travailler tous ces aspects de combats ». Tout n’est pas encore perdu pour les boxeurs camerounais.

seyi-1

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Wilfried Seyi face à un Egyptien ce jour
Le porte-étendard Wilfried Seyi va monter sur le ring ce vendredi 12 août 2016, et il aura en face un Egyptien, qui s’est qualifié grâce à l’ouverture faite par l’AIBA, l’institution faîtière de la boxe amateur, aux professionnels. Le jeune Camerounais a pourtant des chances de passer, selon Jean-Paul Mognemo : «J’ai regardé l’Egyptien dans son premier combat. Il a des coups larges et compte sur sa puissance. Si Wilfried fait sa boxe comme d’habitude, cela devrait passer. Il faut frapper le premier, et bouger. Cela empêchera à l’Egyptien d’être assis, et il va perdre le contrôle ». Selon le boxeur lui-même, il était plus difficile de passer la phase préliminaire, qui est une totale inconnue. Surtout quand on n’a que 18 ans et qu’on assiste à sa première compétition. Seyi a passé avec brio son baptême d’entrée. Maintenant, il a les yeux rivés loin. Très attendu, le double médaillé d’or africain sait qu’il est plus que jamais le porte-étendard. Les Lionnes Indomptables du volleyball ont enchaîné une troisième défaite d’affilée.

seyi-2

C’était mercredi contre la Russie sur le score de 3 sets à 0 (25-19, 25-22, 25-23). Le plus important pour les Camerounaises aura été de perdre des sets sur des scores serrés. En ce moment, l’objectif des Lionnes du volley est de remporter au moins un set au cours de ces Jeux olympiques. Elles auront l’occasion probablement de remporter au moins un set face à l’Argentine dimanche prochain. Mais, cette performance de l’équipe nationale du volleyball dames est loin de faire rougir Serge Abouem, le président de la Fédération camerounaise : « je suis satisfait de la prestation des Lionnes car ce n’est pas facile pour ces joueuses qui disputent cette compétition pour la première fois ». En haltérophilie, Arcangeline Fouodjii a été éliminée mercredi dernier dans la catégorie des moins de 69kg dames. La triple médaillée d’or au dernier Championnat d’Afrique n’a pas pu faire le poids devant les autres concurrentes. Elle n’a soulevé une charge de 167kg, loin des de celle soulevée par la Polonaise. La Camerounaise a terminé au 6ème rang, avant-dernière et regardera la compétition depuis les tribunes.

Sources : 237online.com – Tous les articles

Populaires cette semaine

To Top