Buzz

Revenge Porn: Un pervers dans un «éto’o»

Nathalie-Nkoah-Revenge-Porn

Au nom de la protection et la défense de la femme à la fois, sœur, épouse, et mère, je ne pouvais rester indifférent aux flots de réactions subjectives mettant à l’index et condamnant dans une cour de justice populaire, la victime, Nathalie Séraphine Koah traitée de tous les noms…sans une certaine pudeur dans le langage usité par respect à son statut de femme, dans une affaire de mœurs où le bourreau, une star de football mondial en fin de carrière, ayant tout dans les pieds avec lesquels il a tout eu et n’a par contre rien dans le tibia, est célébré, vanté, magnifié, comme un dieu…celui des stades de football et du 7eme ciel. Je ne pouvais me taire…

Dans cet océan agité où nage des sentiments arbitraires, la théorie du complot, le chantage, l’instrumentalisation, la manipulation, arrosés par la corruption morale et financière, de l’ex-numéro 9 des lions indomptables, une opinion qui n’a pas perdu sa lucidité découvre les visages cachés de l’ancien capitaine des quadruples champions d’Afrique de football comme nous le révèle l’auteure Nathalie Koah , ancienne compagne du sociétaire de Antalyasport en Turquie, que Samuel Eto’o est à la fois « doux, colérique, et pervers… ».

Oui, la perversité de Samuel Eto’o Fils évoquée par l’ancienne hôtesse d’accueil à la compagnie aérienne nationale Camair-co, est un vice que ceux de ses partisans, fans, et obligés auxquels s’ajoutent de faux intellectuels avides de positionnement alimentaire, aveuglés et obnubilés par les succès sportifs de l’ancien attaquant du FC Barcelone, transforment en vertu. Sacrée société ! Comment une histoire d’amour censée être discrète et banale se transforme au moment de la rupture en un mélodrame spectaculaire ?

A-t-on besoin de soumettre sa conjointe ou maitresse à un chantage honteux pour faire une sale besogne (contraindre cette dernière à prendre des photos en tenue d’Adam du chanteur congolais Fally Ipupa) afin de passer l’éponge sur une supposée infidélité, n’est-ce pas un acte cynique qui traduit une certaine bassesse ? La réticence de la « petite femme » de Samuel Eto’o à ne pas effectuer l’étrange mission, est sans doute à l’origine de la publication des images de Nathalie Koah toute nue publiées sur internet.

Le choc et le préjudice moral que cette action peut engendrer sont incommensurables pour la victime ! Les affaires de couples restent dans l’intimité et ne concernent aucunement des tierces personnes (proverbe bantou). Nos sœurs, mères, épouses et femmes, ont besoin d’être protégées… Quelque que soit l’ampleur des récriminations qu’un homme peut avoir contre sa copine, sa maitresse, son épouse, il ne saurait exposer l’intimité (dans le sens large du terme) de celle-ci en public. Dans une société camerounaise patriarcale, en quête de repères et de modèles, où le vice se transforme en vertu, la mise sur la toile des photos de Nathalie Koah en tenue d’Adam par (son) bourreau (x) est un assassinat social, au-delà d’un geste pervers et cynique d’un amant revanchard. Une infamie à celle qui a pourtant partagé une liaison amoureuse avec Samuel Eto’o Fils qui se considère à raison plus qu’à tort d’être le meilleur footballeur africain de ses vingt dernières années.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans cette atmosphère de revanches entre les deux ex-tourtereaux, « tu me tapes je te rends», la rédaction du livre Revenge porn de Nathalie Koah qui relate une histoire d’amour, d’argent, de sexe, de menaces et de chantage pendant sa liaison avec le ‘9’ ouvrage édité par les éditions du Moment à Paris n’était que prévisible, à l’image d’une femme fâchée et blessée… l’interdiction de commercialisation de cet ouvrage avant sa sortie officielle le 18 février 2016, à la suite d’une plainte de Samuel Eto’o Fils par la justice française n’enlève rien à l’effet publicitaire, expressément provoqué par l’éditeur français en laissant gratuitement le téléchargement sur la toile. Au sein de l’opinion une large majorité de Camerounais encore accrochés aux valeurs traditionnelles, voit encore assez largement d’un mauvais œil qu’une femme revendique sa liberté sur le plan sexuel ! Nathalie Koah a-t-elle brisé un tabou ?

Pas si sûr- ce qui est reproché à Nathalie Koah dans cette affaire, est pratiqué par un nombre impressionnant de femmes, bien que cela se fasse sans tambour ni trompettes. Nathalie Koah n’est pas à plaindre, parce qu’elle avoue ses fautes, sans doute la naïveté d’une jeune fille amoureuse sortant à peine de l’adolescence, lui a donné l’illusion d’avoir atteint le graal en voyageant pour le paradis du 7eme ciel de son prince charmant. In fine, cette rupture entre Samuel Eto’o et Nathalie Koah qui n’a plus rien d’ordinaire, et qui s’illustre par l’agitation sur les réseaux sociaux des lieutenants déchainés du capitaine déchu des lions Indomptables, décidés d’en découdre avec des hautes personnalités de la République, accusées à tort d’être des artificiers dans l’ombre à travers la rédaction du livre à problème de demoiselle Koah , a créé l’irréparable.

Quelle foutaise ! Coincé comme il semble l’être par cette affaire qui le suivra toujours comme une ombre, Samuel sortira-t-il enfin de cet « éto’o » pervers de la manipulation, de l’instrumentalisation, de la prestidigitation, et de la provocation ?

A voir. A 35 ans, au crépuscule de sa carrière internationale Samuel Eto’o joueur d’exception et talentueux, gagnerait à ne plus briller sur les aires de jeu des faits divers, dont le revers de la médaille des frasques pourrait faire oublier le passé glorieux de ses succès sportifs.

Olivier Mbelle

Populaires cette semaine

To Top