Features

Révélations: Paul Biya avait-t-il voulu remanier le Gouvernement le 06 Août dernier ?

Le-plan-d’urgence-remaniement-Booto à Ngon-Paul_BIYA_gouvernement

Dans la version du gouvernement publiée par notre confrère, sous le titre tonitruant: «Secousse dans le sérail: un gouvernement a avorté le 06 Août »Tous les responsables des services de défense et de sécurité sont limogés.

Dans la version du gouvernement publiée par notre confrère, sous le titre tonitruant: «Secousse dans le sérail: un gouvernement a avorté le 06 Août »Tous les responsables des services de défense et de sécurité sont limogés. Alors  que les résultats engrangés par l’armée, la police et les services spéciaux sur le terrain de la lutte contre la secte Boko Haram sont de loin insatisfaisants !

Selon les révélations contenues dans le périodique  Le Devoir N°145 en kiosque, Paul Biya avait essayé de remanier son gouvernement le jeudi 06 Août 2015. D’après les mêmes indiscrétions, le président de la république ne se serait ravisé qu’à la dernière minute.

Le Gouvernement
Photo: (c) –

Dans ce que le tabloïd de notre confrère Harris Robert Mintya Meka choisi de désigner par,  legouvernement avorté du 06 Août 2015 ( constitué de 30 sortants et de 28 entrants), on retrouve non seulement des départs fracassants, symbolisés par celui de l’actuel locataire de l’immeuble étoile Yang Philémon remplacé par Elvis Ngolè Ngolè, mais aussi des permutations significatives, à l’instar de celle du Ministre directeur du cabinet civil Martin Belinga Eboutou nommé Ministre d’Etat en charge de la justice et garde des sceaux, en lieu et place de Laurent Marie Esso nommé comme Ministre d’Etat aux finances.  Ebot Ebot Enow devient le ministre des postes et télécommunications au grand malheur deBiyiti Bi Essam, lui également emporté par la bourrasque. Dans la même lancée, Fouda Séraphin Magloire remplace Luc Magloire Mbarga Atangana au ministère du commerce.

Alain-Noël Mekoulou Akame Mvondo : SG de la primature

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans le  gouvernement publié à la page 5 du périodique Le devoir, Edgar Alain Mebe Ngo’o quitte le gouvernement et le ministère de la défense où il est suppléé par Jules Marcelin Ndjaga. L’autre « fils »du président de la république, Louis Paul Motaze quitte le secrétariat général des services du premier ministre et le gouvernement, au profit de l’actuel DG de la CNPS Noël Olivier Mekulu Mvondo Akame. Entre-temps, les rênes du ministère de la communication sont confiées au journaliste émérite Charles Pythagore Ndongo, alors qu’Aminatou Ahidjo est faite Secrétaire d’Etat à la santé publique.

Benjamin Amama Amama signe son retour aux affaires comme ministre délégué à la présidence en charge du contrôle supérieur de l’Etat, strapontin occupé jusque là par Henri Eyebe Ayissi limogé. Le professeur Laurent Serge Etoundi Ngoa atterri au secrétariat général de la présidence de la république, en laissant son maroquin des petites et moyennes entreprises à l’homme d’affaires Sylvestre Ngouinchinguedit « Congelcam »- pendant que Didier Gilbert Edoa, l’actuel SG du Minepat reprend le ministère de l’agriculture des mains d’Essimi Menye, lui aussi viré. L’ancien ministre de l’enseignement supérieur des années de braise, Abouem A Tchoyi devient Ministre directeur du cabinet civil.

Au ministère des enseignements secondaires, le professeur Pierre Moukoko Mbonjo succède à Louis Bapès Bapès congédié. A la santé publique, Philippe Mbarga Mboa remplace André Mama Fouda, un autre sortant.

Dans  les services de défense et de sécurité, on note le limogeage systématique de tous les responsables. En dehors du ministère de la défense ; au SED en charge de la gendarmerie nationale, Koumpa Issa remplace Jean-Baptiste Bokam éconduit. A la police, l’ancien gouverneur de province Albert Ekono Nnaprend les commandes au détriment de Martin Mbarga Nguelé remercié.  A la direction générale de la recherche extérieure, EKO Emile succède à son homonyme et éternel rival Léopold Maxime Eko.

Yves Junior Ngangue

Populaires cette semaine

To Top