Features

Résurgence d’épidémie de rougeole: Le Ministère de la Santé Publique appelle à la vigilance

vaccination-contre-Fièvre-jaune

Les parents sont appelés à conduire tout cas suspect vers la formation sanitaire la plus proche et à faire vacciner gratuitement leurs enfants. Dans un communiqué rendu public par le Quotidien Cameroon Tribune, édition du lundi 27 juillet 2015, le Ministère de la Santé Publique annonce une résurgence d’épidémie de rougeole sur l’étendue du territoire camerounais.

« Le Ministre de la Santé publique informe les populations que le Cameroun connait une résurgence d’épidémie de rougeole sur l’étendue du territoire national. » Indique le communiqué qui précise ensuite que la rougeole est « une maladie très contagieuse et grave, due à un virus. Elle se manifeste par une fièvre accompagnée d’une éruption cutanée, d’une toux et d’un écoulement nasal et oculaire », peut-on y lire. Le Ministre de la Santé publique invite tous les parents à conduire tout cas suspect de rougeole vers la formation sanitaire la plus proche, tout comme à faire vacciner gratuitement leurs enfants contre cette maladie, ainsi que toutes les autres évitables par la vaccination.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le virus de la rougeole est un morbillivirus de la famille des Paramyxoviridae. La maladie atteint essentiellement les enfants à partir de l’âge de 5-6 mois. Le virus de la rougeole se transmet par les gouttelettes de salive en suspension dans l’air. Il peut également se propager par contact direct avec les sécrétions du nez ou de la gorge de personnes infectées. Le virus ainsi éjecté reste dangereux pendant au moins 30 min. Il survit peu de temps sur les objets et les surfaces.

La période de propagation du virus commence 2 à 4 jours avant l’apparition de l’éruption cutanée. Selon les chiffres du Ministère camerounais de la santé publique, la maladie a tué 16 personnes dans le pays en 2014. Au début du mois de juillet 2015, deux morts des suites de rougeole, sur 106 personnes atteintes ont été signalés dans le District de santé de Benakouma, dans la région du Nord-Ouest. Un évènement malheureux qui avait poussé Adolphe Lele L’Afrique, le Gouverneur de cette partie du pays à ordonner des autorités sanitaires locales, l’organisation d’une campagne de vaccination contre cette maladie.

Wiliam Tchango

Populaires cette semaine

To Top