Features

Repos mérité pour les huit équipes qualifiées

quart de final-repos equipes

Deux jours aux qualifiées pour recharger les batteries. Ces 2 et 3 juillet sont jours de repos pour les huit équipes qualifiées pour les quarts de finale de la coupe du monde 2014. Deux jours supplémentaires de récupération après un second tour des plus épuisants pour les uns et les autres. Car, contrairement à ce qu’on aurait pu croire, rien n’a été facile pour les huit élus.

Le « Jornal de Brasilia » titrait par exemple hier à sa Une, « Que sufoco ! não tá fácil pra ninguém », littéralement : « Quelle souffrance ! Rien n’a été facile pour personne ». Tenez le cas du Costa Rica. Au vu de ce que les Ticos ont démontré pendant la phase de poules, avec deux victoires convaincantes contre l’Uruguay et l’Italie et un nul face à l’Angleterre, on s’attendait à un match un peu facile face à la Grèce, invitée surprise elle aussi. Mais le Costa Rica, après avoir été rattrapé dans les arrêts de jeu (1-1), est passé par les tirs au but pour obtenir une qualification historique pour les quarts de finale. Tout comme le Brésil qui, après le même score de parité, a subi la fameuse épreuve face au Chili. Mais un Julio Cesar des grands jours, passé depuis au statut de super-héros national, et la maladresse des adversaires, ont fortement joué en faveur du pays organisateur qui poursuit sa route dans cette compétition.

Les Pays-Bas ont eux aussi longtemps souffert face à une pugnace équipe mexicaine qui s’est même offert le luxe d’ouvrir le score. Mais à la 88e min, Sjneider a égalisé avant un penalty réussi de Huntelaar dans le temps additionnel. Un penalty que le clan mexicain ne digère toujours pas avec le sélectionneur, Miguel Herrera, qui parle de faute « inventée » par l’arbitre. Même s’il reconnaît que les Bataves « ont bien fait les choses pour se qualifier ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ce ne sera pas en tout cas la première fois que le Mexique crie à l’injustice dans ce Mondial qui s’arrêtera à ce stade pour cette équipe. C’est également le terminus pour les Africains qui ne passeront pas en quarts de finale cette fois. Pourtant, avec deux équipes en 1/8e pour la première fois, le continent pouvait espérer. Mais voilà, le Nigeria n’a pas su saisir sa chance face à la France, alors que les Super Eagles ont rendu les armes à un quart d’heure de la fin de la rencontre (2-0). L’Algérie, elle, peut être fière de son parcours. Et surtout de ce match face à l’Allemagne, un des favoris de la compétition. Après avoir tenu tête pendant près de 90 min, les Fennecs craquent durant les prolongations, encaissant deux buts dans la foulée. La réduction du score (2-1) n’y changera rien.

La seule équipe qui s’est réellement baladée pendant ce second tour reste la Colombie. Les Cafeteros sont facilement venus à bout de l’Uruguay, perdu sans Luiz Suarez. James Rodriguez, la révélation de ce Mondial, a en tout cas plié l’affaire grâce à un doublé qui en fait jusqu’à présent, le meilleur buteur de la compétition (cinq buts). S’il est difficile de s’avancer dans les moindres pronostics, un fait est certain : il y aura bien au moins une équipe d’Amérique du sud en demi-finale avec ce duel Brésil-Colombie, ainsi qu’un représentant européen puisque Allemagne et France s’affronteront également. L’autre match opposera le Costa Rica aux Pays-Bas. Le dernier quart restait encore à être déterminer au moment où nous mettions sous presse hier, avec les deux derniers 1/8e de finale en cours : Argentine-Suisse et Belgique –Etats-Unis.

Josiane R. MATIA

Populaires cette semaine

To Top