Mboa'Actu

Reporters Sans Frontières contre la censure sur internet

reporters sans frontieres - Censure - internet

Pour lutter contre la censure en ligne, Reporters Sans Frontières (RSF) a lancé une opération de déblocage de 9 sites d’information censurés dans 11 pays, les rendant accessibles depuis les territoires où ils sont aujourd’hui prohibés.

C’est à l’occasion de la Journée Mondiale contre le Cybercensure qui se célèbre le 12 mars de chaque année, que le dispositif Collateral Freedom a été présenté. Pour contourner la censure technologique mise en place par des Etats irrespectueux des Droits de l’Homme, Reporters Sans Frontières a utilisé un dispositif original fondé sur la technique du mirroring, consistant à dupliquer les sites censurés et à en héberger les copies sur des serveurs de géants du Web, tels Amazon, Microsoft ou Google. Rendre ces services inaccessibles reviendrait à priver des milliers d’entreprises de technologies essentielles, engendrant un coût économique voire politique très élevé, difficile à assumer pour les pays ennemis d’internet.

Pour maintenir les « sites miroirs » accessibles, RSF utilise une bande passante qui s’épuisera avec la fréquentation des sites. Chaque internaute est appelé à contribuer au financement de cette bande passante pour prolonger l’accès aux sites débloqués. Pour que l’information libre et indépendante soit accessible dans ces pays, chaque internaute est invité à participer à cette opération et à diffuser cette liste sur les réseaux sociaux avec le hashtag # Collateral Freedom. C’est à l’organisation Great Fire que revient la paternité de l’initiative Collateral Freedom. Depuis 2013, cette Organisation Non Gouvernementale (ONG) chinoise a créé des miroirs imblocables de la Deutsche Welle, de Google et du China Digital Times. Great Fire a publiéses outils et sa technologie en accès libre afin que tout le monde puisse les utiliser pour combattre la censure en ligne.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les sites miroirs créés par RSF

  1. Grani.ru, bloqué en Russie. Miroir : https://gr1.global.ssl.fastly.net/
  2. Fergananews.com, bloqué au Kazakhstan, en Ouzbékistan. Miroir : https://fg1.global.ssl.fastly.net/
  3. The Tibet Post International, bloqué en Chine. Miroir : https://tp1.global.ssl.fastly.net/
  4. Dan Lam Bao, bloqué au Vietnam. Miroir : https://dlb1.global.ssl.fastly.net/
  5. Mingjing News, bloqué en Chine. Miroir : https://mn1.global.ssl.fastly.net/news/main.html
  6. Hablemos Press, bloqué  à Cuba. Miroir : https://hp1.global.ssl.fastly.net/
  7. Gooya News, bloqué en Iran. Miroir : https://gn1.global.ssl.fastly.net/
  8. Gulf Center for Human Rights, bloqué aux Emirats Arabes Unis. Miroir :https://gc1.global.ssl.fastly.net/
  9. Bahrain Mirror, bloqué au Bahrein et en Arabie Saoudite. Miroir :https://bahrainmirror.global.ssl.fastly.net/

© Lucien EMBOM

Populaires cette semaine

To Top