Features

Rentrée scolaire 2013-2014 : Prêts à peine !!!

2013-06-26_190707_rentree-2

Ce lundi 2 septembre 2013 est  jour de rentrée scolaire sur toute l’étendue du territoire camerounais.

Une nouvelle année académique qui remettra plus de sept millions d’écoliers et d’élèves sur le chemin du savoir,  après trois mois de vacances. Un bon temps de repos pour les académiciens mais un véritable moment de casse-tête pour les parents qui s’attelaient à préparer le retour des classes.  Malgré les efforts déjà fournis, plus de 50% de ménages ne sont pas encore prêts pour que leurs progénitures regagnent les classes à la date fixée.

Un tour effectué dans quelques établissements de la cité politique, permet de constater la faible affluence des parents à se bousculer aux portes des services de scolarité pour s’acquitter des frais d’inscription de leurs enfants. La raison justificative de cet état des choses n’est autre que l’absence des moyens financiers. L’argent ! Une denrée qui se fait très rare en cette période de rentrée pourtant indispensable pour renvoyer les apprenants à l’école. De l’autre coté, parmi ceux des enfants déjà inscrits, peu sont ceux qui lundi iront dans leur établissement munis de toutes leurs fournitures scolaires. Pour la plupart des parents camerounais, le stress de procurer l’ensemble des manuels de classe à leurs enfants dès le premier jour des cours, a disparu. La tendance, lorsque le sac a été déjà payé, pour les chanceux biensûr, est que l’élève commence les cours avec un cahier ‘’ fourre-tout’’ dans lequel il notera tous les cours dispensés, et ceci pendant au moins une semaine. Et c’est seulement petit à petit que le parent offrira la totalité des cahiers aux enfants. Pour ce qui est des livres et autres outils scolaires, les parents ne manquent pas de stratagèmes.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le parent ne peut entrer en possession de la liste des manuels que lorsqu’il a inscrit son enfant dans certains établissements. On comprend alors que parler d’achat des livres pour un bon nombre de famille est un luxe qu’on ne peut se permettre en ce moment. Pour les familles où les inscriptions ont déjà été faites, le problème de l’heure est celui de la liste des livres qui change à chaque rentrée. La bourse du livre et le livre au poteau avaient résolu quelque peu la problématique de la procuration de cet autre manuel. Mais avec le changement du livre au programme, les parents ne savent plus où mettre la tête !

Par APK

Populaires cette semaine

To Top