Features

Recrutement à la police: L`inscription en ligne au petit trot

commissaire-police-camerounaise-au-service-policier-boko-haram-salaires

Ce n’est pas encore la grande affluence des candidats dans les cybercafés. Afin d’éviter aux candidats les arnaques enregistrées lors des précédents recrutements dans le corps de la Sûreté nationale, deux possibilités leurs sont offertes.

Le dépôt de physique ou l’inscription électronique. Depuis l’annonce du recrutement et des modalités, ce n’est pas la grande affluence dans les cybercafés.

Une fiche devant servir de document de référence afin de guider chacun des postulants dans le processus d’inscription est mise à la disposition du public. A « Alino cyber » situé au carrefour Cradat, Paulin Chimtoue, le responsable, déplore le faible taux de fréquentation mais garde espoir pour l’avenir.

« Ce n’est pas la grande affluence depuis l’annonce de l’inscription en ligne pour le recrutement à la Sûreté nationale.

Depuis le lancement, je n’ai reçu qu’une trentaine de candidats. Ceux-ci n’éprouvent aucune difficulté à le faire parce que je ne suis pas sollicité pour une aide. En l’espace de cinq minutes maximum c’est bouclé et ils sont repartis. Mais il ne faut pas désespérer d’une plus grande affluence, les débuts sont toujours difficiles et les Camerounais aiment la dernière minute, surtout que les délais sont longs. D’autres attendent les résultats des autres concours afin de se décider », analyse-t-il.

Au cyber café « Lux pro » de la cité universitaire, juste trois personnes depuis l’annonce du concours. Au cyber café « Amazing la grâce », Pierre, le gérant, n’est pas au courant de cette inscription en ligne, il n’a pas encore reçu de candidat : « Je n’ai pas encore reçu de candidats venus solliciter une inscription en ligne pour le recrutement à la police. Je n’étais pas au courant de cette innovation», avoue-t-il.

Même les téléphones portables dotés d’une connexion internet sont mis à contribution.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Angèle a déjà inscrit en ligne trois personnes. Pour s’inscrire par Internet, il faut prendre acte de l’ouverture des concours en se procurant l’arrêté correspondant au concours de son choix.

Le candidat peut postuler aux différents cadres (élève commissaire de police, officier, inspecteur et gardien de la paix) s’il remplit toutes les conditions exigées grâce à l’arrêté d’ouverture du concours, apprêter toutes les pièces du dossier excepté le reçu de paiement des frais d’inscription avant de s’inscrire en ligne. Une fois le dossier composé, se rendre sur le site web www.dgsn.cm ou www.dgsn-cm.org/concours2014, plateforme en ligne, disponible en français et en anglais pour l’enregistrement des candidatures.
Une fois sur la plateforme, choisir le type de concours en cliquant à droite de l’écran sur le cadre portant inscription du concours sollicité, remplir les formulaires sur quatre (04) pages, remplir les informations demandées sur le type de concours puis cliquer sur suivant :type spécialité ou non, structure d’origine, matricule si le candidat est déjà fonctionnaire. La région de dépôt du dossier (peut être différente de la région d’examen). Préciser si l’on est inscrit à un autre concours ; la langue de composition (français ou anglais), le centre d’examen (où l’on doit subir les épreuves. remplir les informations personnelles ci-dessous puis cliquer sur suivant :nom (s) et prénom (s) du candidat, date de naissance, lieu de naissance, sexe du candidat, situation matrimoniale, nombre d’enfants, adresse personnelle, numéro de la Carte nationale d’Identité, date de délivrance, lieu de délivrance, région d’origine du candidat, département d’origine du candidat, arrondissement d’origine du candidat.

Moïse Moundi

Populaires cette semaine

To Top