Features

Rebondissement : Les nouvelles obsèques de Ndi Samba interdites

91912b

Benjamin Mboutou le préfet du département du Nyong et So’o dans la région du Centre a signé hier, 21 juillet 2016, un arrêté dont la teneur suit : « Interdiction d’organisation des manifestations relatives aux prétendues funérailles ou obsèques de feu Joseph Ndi Samba ». La cérémonie d’hommage qu’une autre partie de la famille de l’ancien maire de Nkolmetet comptait organiser dès ce jour à Eyene dans l’arrondissement de Nkolmetet n’aura plus lieu. L’autorité administrative évoque les nécessités de l’ordre public. Cet acte du préfet vient  ainsi donner une tournure dans cette histoire qui divise la famille de Joseph Ndi Samba depuis son décès le 13 mai 2016. 

L’ancien maire de Nkolmetet par ailleurs fondateur de l’Université qui porte son nom a été enterré le 2 juillet dernier en présence de quatre enfants sur les 21. Une seule épouse sur les quatre avait pris part à ces obsèques. Les 17 enfants qui se préparent depuis à rendre hommage à leur papa disent n’avoir pas été d’accord de la date du 2 juillet arrêtée pour les obsèques de leur papa. Selon eux, Martin Mbarga Nguele, le délégué général à la sûreté nationale a abusé de son autorité pour prendre les décisions dans leur famille.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les Ndi Samba accusent cette élite du Nyong et So’o d’être l’instigateur du désordre qui prévaut aujourd’hui au sein de leur famille. Une thèse rejetée par certains membres du comité d’organisations des obsèques tenues du 30 juin au 2 juillet dernier. Ceux-ci soutiennent que les enfants de Joseph Ndi Samba voulaient que le corps de leur papa soit scellé, question de partager d’abord les biens. Le 14 juillet dernier, Raymond Ndi Samba, le fils aîné du défunt maire de Nkolmetet avait été interpellé au domicile parental à Nkomo. Il s’y était rendu pour informer sa mère de l’état des préparatifs des obsèques qu’il voulait organiser ce week-end. Il n’a pu être libéré que le19 juillet.

 © Source : Le Jour : Prince Nguimbous

Populaires cette semaine

To Top