Features

RDPC : Une commission disciplinaire pour le cas Ateba Eyene ?

ateba_eyene_stv2_2013_ns_600

Créée le 05 décembre dernier, par une décision du président national du rassemblement démocratique du peuple Camerounais, l’instance qui sera présidée par les caciques du régime, aura à sa tête l’ancien premier ministre Peter Mafany Musonge (président) et le trésorier du comité central du Rdpc, Gilbert Tsimi Evouna qui en sera le vice-président.

Déjà, quelques indiscrétions de coulisses infèrent que cette fameuse commission, permettra dorénavant, officiellement à Paul Biya et aux durs de son clan, de contrôler voire de mettre à l’index tous les éventuels contrevenants aux principes et à la discipline du parti. Officieusement, il s’agirait pour le locataire d’Etoudi de s’attaquer frontalement aux partisans de la mouvance dite des progressistes, au nombre desquels l’on cite l’irréductible Charles Ateba Eyene.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Parlant de l’intéressé, une de nos sources rapportent d’ailleurs qu’au cours d’une réunion restreinte à laquelle prenaient entre autres, part le Sg du comité central Jean Kuété et son conseiller Fabien Monkam Nitcheu, un hiérarque du parti au pouvoir avait affirmé, s’agissant de Charles Ateba Eyene, qu’il n’avait qu’à créer son propre parti politique.

En effet, c’est après la parution du récent pamphlet du membre suppléant du comité central du Rdpc, lequel fait suite au rejet de sa candidature aux sénatoriales, que les éminences grises du président national du mouvement des flammes, avaient opté de sévir, en vue de réfréner les ardeurs de tous ceux qui pris par un excès de zèle, pourraient être tentés de critiquer le parti au pouvoir de l’intérieur, pour susciter l’indiscipline et le chaos dans ses rangs. Aussi, nous dit-on que le dossier disciplinaire de Charles Ateba Eyene, ainsi que celui de plusieurs autres progressistes réels ou putatifs, seraient d’ores et déjà sur la table de la commission nouvellement créée.

Populaires cette semaine

To Top