Features

Quelques causes de l’échec des lions indomptables pendant la CAN 2015

Lions-indomptables-volker-finke

La Coupe d’Afrique des Nations 2015 qui s’est déroulée en Guinée équatoriale a été un échec pour les Lions Indomptables du Cameroun qui n’ont pas pu se qualifier pour le deuxième tour de cette compétition.

Une élimination qui, à la vérité, ne devrait surprendre que ceux qui refusent de faire les constats selon lesquels la sortie prématurée sur blessure du milieu défensif Eyong Enoh Tarkang (du standard de Liége ) fût l’un des handicaps majeurs de Volker Finke qui avait techniquement misé sur ce métronome pour ce rendez-vous au point ou son absence a du finalement se transformer en fatalité pour la suite de la compétition.

Autres problèmes rencontrés par le patron du banc de touche des Lions, le manque de discipline et de sérieux avec lequel certains hommes de Média (Camerounais) qui ont couvert la CAN 2015 ne pouvait  qu’être  déploré quand on se souvient que la veille du match crucial (3ème match de poule) contre la Côte d’Ivoire quelques journalistes au cours de la conférence de presse d’avant match n’avaient pas manqués de poser des questions visant à nuire gravement à la sérénité du coach ,et du capitaine qui se sont des fois sentis choqués, voir outragés par des questions sur des faits inventés du genre « suite à la bagarre avec Njié Cliton l’ambiance est-elle revenue au sein du groupe …? » Bagarre qui n’a eu lieu que suite à des affabulations pour ce qui vivaient quotidiennement l’équipe du Cameroun.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Autres questions déstabilisatrices posées à l’Allemand « Si le Cameroun perd demain son match face à la Côte d’Ivoire puisse que vous même savez que les Camerounais vous détestent est ce que vous aller démissionner ? Ou vous allez attendre qu’on vous chasse? »

Comment dans ce type d’ambiance peut on croire que le coach aurait pu avoir la tête sur les épaules puisse qu’après ces faits au lieu d’une critique acerbe contre ceux qui menaient une campagne de déstabilisation contre  lui et  par ricochet l’équipe tout entière du Cameroun beaucoup se sont mis à en rigoler. Situation qui pourtant ne pouvait que plonger l’ensemble du groupe dans une psychose de déconcentration avancée.

Ceux qui veulent absolument faire croire que Volker Finke avait plusieurs atouts pour aller loin avec son équipe au cours de cette 30 ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations se trompent parce que les problèmes qu’il a rencontrés ne lui étaient pas toujours favorables.

Elvis-Christian TIAGUE

Populaires cette semaine

To Top