Features

Quatre villageois tués par Boko Haram à KANGUELERI

BIR-guerre-contre-boko-haram-Ansaru-lamido-Kalakafra

L’attaque du village Kangueleri par la secte Boko Haram fait quatre mort côté villageois

Après une courte période d’accalmie, les populations des villages frontaliers avec le Nigeria, dans l’Extrême-Nord du Cameroun, renouent avec la violence. Le 11 décembre 2014, aux alentours de 22h, un groupe d’assaillants armés, présumés membres de la secte Boko Haram, ont attaqué le village de Kangueleri situé sur la nationale n°1 entre Mora et Waza. A en croire les riverains, ils sont venus à bord de véhicules qu’ils ont garé non loin du village avant de commencer leur sale besogne.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le bilan de cette incursion est lourd. Outre quatre personnes qui ont trouvé la mort, une cinquantaine de maisons, et une grande quantité de récoltes sont parties en fumée, de même que du bétail. Deux camions chargés de bois, stationnés dans les parages, ont aussi été incendiés. «Le bilan humain est moins élevé parce que les populations ont pris la fuite à l’annonce de leur arrivée, abandonnant derrière elles le bétail et les récoltes», explique un riverain.

A en croire les riverains, les assaillants projetaient de tuer l’imam du village qu’ils ont recherché en vain. De guerre lasse, ils ont mis le feu à sa concession. «Il a perdu 112 sacs et 27 moutons», explique un habitant du village. Après leur forfait, les assaillants ont regagné le Nigeria situé à moins de dix kilomètres.

Camerounlink

Populaires cette semaine

To Top