Features

Quand le Minsep et la Fécafoot se battaient pour les lions

Fécafoot-la-quote-part-des-clubs-Tombi-A-ROKO-Fifa-Qatar

Le décret du président de la République signé le 26 septembre dernier pourrait mettre fin à la guerre permanente que se livrent le Minsep et la Fécafoot depuis des lustres.

La quasi rétrocession des sélections nationales de football du Cameroun à la Fédération camerounaise de football  par le décret du président de la République signé le 26 septembre  2014, va-t-elle enfin sonner le glas de la sempiternelle querelle entre la Fécafoot et le ministère des Sports ? Il faut l’espérer, tant les Lions Indomptables ont constitué ces dernières années une véritable pomme de discorde entre les deux institutions.

Chacun se battant pour avoir le contrôle exclusif de la sélection nationale fanion, grosse vache à lait. On a pendant longtemps assisté à une extraordinaire originalité camerounaise, l’un des rares pays au monde, dont l’équipe nationale de football bénéficiait d’une double tutelle. Une énorme source de discorde et de crises dont quelques-unes sont restées célèbres. Juin 2006. Les Camerounais se remettent à peine de l’élimination des Lions Indomptables de la phase finale de la Coupe du monde de football qui se joue cette année-là en Allemagne.

Le 1er juin, le ministre des Sports, Philippe Mbarga Mboa convoque le président de la Fécafoot, Iya Mohammed. Dans le secret du huis-clos du cabinet du Minsep, son  hôte lui demande de démissionner ! Le ministre prétend parler au nom du gouvernement. Au sortir de ce tête à tête que l’on imagine houleux, le ministre des Sports est joint au téléphone par un journaliste, qui souhaite savoir de quoi il était question. « Il s’agissait de trouver les voies et moyens pour sortir de la crise actuelle », louvoie Mbarga Mboa. Iya Mohammed, lui, avec son flegme légendaire, est plus disert : « Le ministre m’a dit que le gouvernement a demandé que je démissionne. Je ne lui ai pas répondu sur le champ. Je lui ai dit que je lui donnerai ma réponse demain. »

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Un bon ministre des Sports…

Leprésident de la Fécafoot va alors rassembler quelques boutefeux du comité exécutif de la Fédération pour demander la conduite à tenir. Certaines sources proches du président à l’époque indiquent que, mine de rien, l’injonction de Mbarga Mboa avait ébranlé Iya Mohammed. Les membres du comité exécutif vont faire bloc autour de leur président. Il ne démissionnera pas ! Philippe Mbarga Mboa sera évincé du gouvernement au plus fort du scandale des primes volées de Yannick Noah, avant d’avoir obtenu le scalp du patron de la Fécafoot.

Avec cette crise, on croit avoir tout vu. Mais, le meilleur est à venir. Le nouveau ministre des Sports s’appelle Augustin Edjoa. La guerre Minsep – Fécafoot n’a pas d’accalmie. Au contraire, elle connait même une escalade. Les émissions de télévision sont des foires où des partisans du ministère des Sports et ceux de la Fécafoot s’étripent. Les coups volent très bas. La presse sportive de l’époque est clivée : les pro-Fécafoot contre les pro Minsep… 19 octobre 2007. Le ministre des Sports nomme l’Allemand Otto Pfister au poste de sélectionneur des Lions Indomptables.

Il n’aurait pas obtenu l’accord de la Fécafoot. Un véritable casus belli aux yeux des dirigeants fédéraux. Iya Mohammed décide de laver cet affront à sa manière : il annonce qu’il n’apposera pas sa signature sur le contrat du coach. Un jour de novembre 2007, Otto Pfister doit signer son contrat au cours d’une grande cérémonie organisée à l’hôtel Hilton. Pour la circonstance, Augustin Adjoa a fait venir quelques copains membres du gouvernement en renfort. Présent à cette cérémonie, Iya est aussi accompagné de quelques fidèles. Il refuse catégoriquement de parapher le document, mais assure l’Allemand de sa collaboration. Et il en sera ainsi jusqu’au limogeage de Pfister. D’autres crises vont survenir… Joseph Owona n’avait-il pas dit qu’un bon ministre des Sports ne peut pas s’entendre avec la Fécafoot ?

© Le Jour : Jean-Bruno Tagne

Populaires cette semaine

To Top