Features

Quand des chercheurs trouvent

Madeleine-Tchuinte-chercheurs

Trois nouveaux concepts viennent d’être présentés au Centre régional du Minresi. « Easy School », « Icard », « Stopalu ». Ce sont les trois concepts présentés par les chercheurs le 6 mai 2015 à Douala lors de la journée de promotion de l’innovation. Journée organisée par le Centre régional de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Littoral. Il était question à travers cette plateforme, d’échanges d’expériences, de pratiques professionnelles et de conduite de projets. Plateforme qui a pour objectif aussi de mettre en relation les chercheurs avec des partenaires financiers et des créateurs d’entreprises.

Et mercredi dernier, les chercheurs invités ont ainsi partagé le fruit de leur travail avec des responsables d’établissements du secondaire, des médecins, des pharmaciens et des étudiants. Des publics concernés au premier chef par les applications du jour. Question de leur apporter un plus dans leur travail au quotidien. En effet, « Easy School » et « Icard » sont des concepts respectivement de gestion des établissements scolaires et d’impression des cartes d’accès, tandis que « Stopalu » est une méthode de traitement de la malaria à base d’extraits bruts de plantes. Cette dernière innovation est d’ailleurs en cours d’homologation à l’Institut de recherches médicales et d’études des plantes médicinales, entité sous tutelle du Minresi.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La présentation de ces trois concepts répond aux missions du ministère, à travers son service de l’innovation, qui sont de recenser les acteurs de la recherche scientifique et de l’innovation, protéger les innovations en collaboration avec l’Oapi (Organisation africaine de la propriété intellectuelle), valoriser et vulgariser ces innovations à travers les journées portes ouvertes, des ateliers, des salons, etc. Et le chef du Centre régional, le Dr Aurélie Nyaka Ngobisa, tient à préciser : « Ce salon d’invention et de l’innovation n’aurait pas eu lieu sans l’engagement et la forte implication du ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le Dr Madeleine Tchuinte, pour qui l’innovation, produit d’une recherche, est un des facteurs clés de succès dans le projet important de l’émergence en 2035 ».

Rita DIBA

Populaires cette semaine

To Top