Features

Où est passé le propriétaire de l’entrepôt de gaz d’Etoudi

Explosion-dépot-Gaz-Etoudi-Yaounde-Depot

L’étau se resserre peu à peu sur le principal responsable de l’explosion suivie de l’incendie du week-end dernier. L’enquête sur l’explosion de gaz qui a eu lieu samedi dernier  dans un entrepôt  au quartier Etoudi à Yaoundé se  poursuit.

A ce jour, les forces de l’ordre sont en possession des informations précises sur son propriétaire. Ces informations qui restent encore sous embargo pour des raisons évidentes, conduiront certainement à son arrestation. « Les populations collaborent bien », a-t-on appris du commissaire George Asalakeya Akanang, du commissariat de sécurité publique du 6è arrondissement de Yaoundé. Il affirme que seule la dame de ménage dudit entrepôt a pu être interpellée depuis l’accident. Personne n’est encore été mis en garde-à-vue dans le cadre de cette enquête, a-t-il confié. Néanmoins, des informations se font de plus en plus précises.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

D’après nos sources, les investigations confirment, contrairement aux rumeurs relayées, qu’il n’y a pas eu de mort, encore moins de blessé à la suite de cet incendie. Des indices recueillis par les forces de l’ordre montrent que l’entrepôt était habité. Mais au moment de l’explosion, les habitants étaient sortis. Selon des renseignements, le propriétaire achetait le gaz avec des documents d’une tierce personne, en sous-traitance. Néanmoins, la police promet de remonter la chaîne de distribution pour établir les responsabilités. Martin Mbarga Mguelé, a donné des instructions fermes à ce sujet. Lundi matin, il est descendu sur le lieu du sinistre pour apprécier l’ampleur des dégâts.

Des indices détenus par la police feraient également soupçonner un vaste réseau que les enquêteurs comptent démanteler. Depuis la survenue de l’accident, la police effectue chaque jour une descente sur le site, a précisé le commissaire George Asalakeya Akanang. L’enquête est conjointement menée par le commissariat du 6e arrondissement et la direction régionale de la police judiciaire du Centre.

© Jeanine FANKAM | CT

Populaires cette semaine

To Top