Economie

Promote officiellement lancé

slide-promote-2014-0

Au nom du chef du gouvernement, le ministre d’Etat, en charge du Tourisme, a présidé lundi la cérémonie d’ouverture de Promote 2014.

Les innovations, on n’en a plus vraiment parlé lundi au palais des Congrès, alors que s’ouvrait officiellement la 5e édition du salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat de Yaoundé. Une cérémonie protocolaire et particulièrement courue, présidée en lieu et place du Premier ministre, chef du gouvernement, par Bello Bouba Maïgara, ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs (Mintoul). Il a donc plus été question de perspectives, mais surtout du climat des affaires, « en amélioration constante au Cameroun », selon le Mintoul. Et les principaux acteurs le confirment : « L’édition 2014 de Promote intervient dans un contexte national marqué par l’adoption des mesures de politique économique qui influenceront sans aucun doute l’environnement de l’entreprise camerounaise », affirme Christophe Eken, président de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat (Ccima). Il déroulera comme arguments, « l’adoption par le gouvernement d’une loi incitative, très généreuse pour l’investissement privé au Cameroun, avec de nombreux avantages d’ordre fiscal et douanier. Et la ratification de l’Accord de partenariat économique avec l’Union Européenne ». L’on citera aussi la récente sortie gouvernementale, annonçant une nouvelle mesure d’imposition amorçant une décrue fiscale au niveau de l’impôt sur les sociétés, entre autres.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Pour sa part, Alain Blaise Batongue, représentant de l’Union des patronats d’Afrique centrale (Unipace), indique qu’aujourd’hui plus qu’hier, Promote facile l’intégration sous-régionale aux entreprises en leur ouvrant un marché de plus en plus vaste. « Promote est d’ailleurs devenu le 1er rassemblement économique d’Afrique centrale », à en croire Pierre Zumbach, organisateur. Il se félicite notamment de ce que « sur le site, 80 entreprises camerounaises aient consenti à construire des stands modernes, répondant aux standards internationaux ». Il se réjouit aussi de l’organisation des apéros thématiques, « qui permettent aux acteurs de comprendre tous les atouts et difficultés dans chaque filière, afin de voir comment la loi sur l’incitation peut intervenir dans l’amélioration des affaires ».

Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du Commerce, se félicite aussi de ce que « ce grand rendez-vous des affaires en Afrique centrale est désormais une grande réalité, avec des innovations au double plan infrastructurel et contextuel ». Il relève cependant que « le mois de décembre est celui où les chiffre d’affaires des entreprises sont plus importants. Alors, que les entreprises acceptent de se déplacer à cette période, c’est dire qu’il y a un gain certain à Promote ». Maintenant, pour offrir une double opportunité aux exposants, l’organisation a décidé de changer la date de l’évènement. « Ce sera désormais en février. Rendez-vous donc pour la 6e édition en février 2017. Et après, ce sera tous les deux ans et non plus trois », a annoncé Pierre Zumbach.

© Félicité BAHANE N.|Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top