Features

Lutte Contre Boko Haram: L’armée camerounaise progresse en territoire nigérian

cameroun-armee-bir_front-territoire-nigérian

La Force Multinationale Mixte est déjà à Goshe au Nord-est du Nigeria. Des centaines d’éléments du BIR (Bataillon d’Intervention Rapide) de l’Opération Alpha sont entrés en territoire nigérian depuis le 19 décembre 2016. L’information est contenue dans les colonnes de L’Œil du Sahel paru ce 22 décembre. Ces derniers ont suivi une préparation intense en artillerie, informe le journal.

Ils n’ont pas tardé à investir Goshe, ce village situé au Nord-Est du Nigeria à une vingtaine de kilomètres de la localité camerounaise d’Achigachia. «Les dégâts dans les rangs de l’armée camerounaise sont pour l’instant minimes. Le seul incident à noter à ce jour a été enregistré le premier jour de l’opération, quand un véhicule de l’armée a sauté sur une mine, faisant deux blessés parmi ses passagers», renseigne notre confrère.

Le journal régionaliste fait savoir que cette opération «Arrow» a été lancée sous la bannière la Force Multinationale Mixte (FMM). L’offensive a  pour objectif de rouvrir l’axe Bama-Banki et de réinstaller l’armée nigériane à Goshe, cette localité qu’on dit être l’un des fiefs de Boko Haram.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«Ce tour de passe-passe entre l’Opération Alpha et la Force Multinationale Mixte s’explique par les faibles capacités actuelles de la FMM qui ne dispose ni de moyens de tirs directs, ni d’unités blindées et encore moins de vecteurs aériens. Or, l’opération en cours, qui se déroule dans un sanctuaire montagneux de Boko Haram, nécessite des moyens spécifiques dont seul dispose aujourd’hui le BIR», peut-on lire.

Toujours selon le journal, «les éléments du BIR, dans le cadre de cette opération de la Force Multinationale Mixte, espèrent ainsi affaiblir sérieusement les troupes de Shekau et de Barnaoui, les deux leaders des factions de Boko Haram qui opèrent dans la zone. Aussi, cet effort de l’armée camerounaise participe-t-elle de l’offensive lancée le 29 novembre 2016 contre la forêt de Sambisa où se trouve le quartier général d’Aboubakar Shekau, le fameux camp zéro».

Jean-Marie NKOUSSA

Populaires cette semaine

To Top