Culture'Urbaine

Programme et détails du Massa Tour de Charlotte Dipanda

Concert-Charlotte-Dipanda

L’artiste va se produire ce jour à Douala, avant de se rendre demain dans la capitale. Quoi de mieux qu’une tournée pour dévoiler les chansons de son nouvel album « Massa » ? Charlotte Dipanda, auteur de « Mispa » et « Dube Lam », revient avec cet opus tout neuf. Douala d’abord ce vendredi 10 avril ouvrira le « Massa Tour » au Castel Hall.

Les fans de la capitale économique, encore tout émus par le doux souvenir du concert réussi de la chanteuse à Douala-Bercy en 2012, époque du titre-phare « Coucou », seront les premiers à vivre un live du « Massa Tour ». Le bal se poursuit demain, samedi 11 avril au palais des Sports à Yaoundé. Les billets (prix variés : 25.000, 20.000, 10.000 et 5.000 F) sont en vente dans différents points de Yaoundé comme les hôtels La Falaise et Djeuga, Le Moulin de France, les magasins Casino Bastos, Dovv, Mahima Capitole et Santa Lucia, ou encore le Bois Sainte-Anastasie, etc. A Douala, d’après l’organisation, le show se fera à guichet fermé, tous les billets ont été vendus.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Déjà séduits par « Elle ne l’a pas vu », les mélomanes auront à cœur de découvrir les autres trésors cachés de l’album. Les étapes de Yaoundé et Douala se révèlent comme une continuité, car l’événement a été lancé le 8 mars dernier à la Cigale à Paris, par la maison de production « Saali Africa ». D’après les organisateurs de cette série de spectacles, c’est une manière originale de présenter au public, à sonpublic, les nouveaux tubes de l’artiste-musicienne. Après le Castel Hall et le palais des sports, les concerts vont s’exporter sous d’autres cieux. En Afrique notamment, dans des pays comme le Gabon et la Côte d’ivoire. En plus de la France, terre d’accueil de Charlotte, la Pologne et les Etats-Unis s’inscrivent dans la liste des escales hors Afrique, prévues pour le « Massa Tour ».

Dans une perspective de promotion de jeunes artistes locaux, Charlotte Dipanda et son équipe vont laisser la scène libre à des musiciens comme  Lab’l, Erta, Papi Amza, Dynastie le Tigre, entre autres. Une plage donnée à la jeunesse, l’aubaine de se faire plus qu’un nom, comme cette chance lui avait été donnée il y a quelques années par des artistes de renommée internationale. Le style pluriel proposé par la chanteuse, héritière de Jeannot Hens, a conquis de nombreux amateurs de World Music au Cameroun et à travers le monde. Ce n’est donc rien de dire que les spectacles de Yaoundé et Douala sont très attendus comme toutes les sorties de Charlotte Dipanda. La pression est du côté de la star…

Monica NKODO

Populaires cette semaine

To Top