Features

Prison à vie pour Ambassa Zang

Ambassa-Zang-camerounais

L’ambiance était à la fête jeudi dans les familles venues assister à la dernière audience de l’affaire ministère des Travaux publics contre Dieudonné Télesphore Ambassa Zang,ex-ministre des Travaux publics, Félix Debeauplan Mekongo Abega, cadre contractuel d’administration en service au Mintp, accusés de détournement de deniers publics. Tout comme Scholastique Henriette Simone Bikié, sous-directeur des ressources humaines et point focal Sigipes dans ledit ministère, Jean Robert Mengue Meka, secrétaire général et Pierre Germain Nnah Obono, délégué départemental des Travaux publics à Abong-Mbang, eux aussi accusés de complicité de détournement de deniers publics.

Au cours de l’audience de délibéré, le Tribunal criminel spécial (TCS) a rendu son verdict. Scholastique Henriette Simone Bikié, Jean Robert Mengue Meka et Pierre Germain Nnah Obono ont été déclarés non coupables des faits de détournement de deniers publics et acquittés pour les faits non-établis. Sur les visages de certains, l’on décelait des larmes de joie. Un dénouement heureux pour eux qui ont passé pratiquement deux ans en prison.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Par contre, Dieudonné Télesphore Ambassa Zang, ex-ministre des Travaux publics a été déclaré coupable de détournement de deniers publics d’un montant de 5,820 milliards de F et Félix Debeauplan Mekongo Abega, cadre contractuel d’administration et, billeteur au Mintp a été ainsi déclaré coupable de crime de complicité de 694,465 millions de F reprochés à Ambassa Zang. Le tribunal a condamné les deux hommes à l’emprisonnement à vie. Absents au tribunal depuis l’ouverture de l’affaire au TCS, un mandat d’arrêt à également été décerné contre eux. Dans le même ordre d’idées, le tribunal a condamné Dieudonné Télesphore Ambassa Zang à payer la somme de 5, 126 milliards de F à titre de dommages et intérêts au Mintp. En sus de cette décision, les deux accusés ont été aussi condamnés solidairement à lui verser la somme de 694,465 millions à titre de dommages et intérêts.

Pour Me Bruno Ngomo Mba, conseil de Jean Robert Mengue Meka, c’est une satisfaction. « Je suis comblé de savoir que tout ce travail que nous avons abattu a pu aboutir aux résultats escomptés. Lorsqu’un responsable vous confie sa défense, l’objectif essentiel est de parvenir à son acquittement quand les faits ne sont pas établis. Je rends hommage à la collégialité qui a rendu cette décision qui reflète la réalité de ce dossier. Je regrette que certains accusés aient choisi l’approche qui n’a pas permis au tribunal d’apprécier leur cas. Malheureusement, ils ont écopé de lourdes condamnations », a-t-il conclu.

Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG

Populaires cette semaine

To Top