Features

Primature: un diagnostic fait état de dysfonctionnements graves

primature-personnes-gouvernement-services-PM-Premier-ministre-Yaoundé-remaniement-Boko Haram

Louis-Paul Motaze, Secrétaire général des services du Premier ministère dénonce entre autres « la disparition du sens de l’Etat, la stagnation des carrières, le non-respect du principe de transversalité des cabinets ».

Le Secrétaire général de la primature, Louis Paul Motaze, en lançant lundi 15 juin 2015 une formation de deux semaines portant sur « la gestion axée sur les résultats », veut recadrer le personnel de la primature. Ceci après de « grave dysfonctionnements » tels que constaté par un diagnostic effectué en interne.

Louis Paul Motaze dénonce l’« insuffisance de coordination interne des services, la perte de l’esprit de cabinet et une gestion encore perfectible des ressources humaines et financières ». Autant de griefs qui éloignent cette institution de ses missions régaliennes sur les autres départements ministériels.

Dans son propos liminaire, le Secrétaire Général a fait un diagnostic sans complaisance, quoique non exhaustif, des maux qui plombent le bon fonctionnement de l’administration. Il a cité dans la foulée, la démobilisation, la démotivation, la stagnation du personnel à des postes pendant longtemps sans perspective de carrière, le manque d’obligation de réserve, etc.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avec le concours de l’Institut Supérieur de Management Public (ISMP), le personnel sera édifié sur les voies et moyens de parvenir à des résultats dans une administration qui se veut performante. En gros, apprend-on à la division de la communication, près de 400 personnes seront formées afin qu’aucun collaborateur du Premier ministre ne soit à la traine, et que l’esprit de cabinet, de probité, d’assiduité revienne.

Cette formation rentre dans le cadre des directives que le Premier ministre avait données lors du séminaire gouvernemental du 26 février dernier sur la gestion des ressources humaines de l’Etat quand il insistait sur la bonne gestion desdites ressources. Cette formation qui prend fin le 24 juin 2015, est appelée à s’étendre à terme, à tous les départements ministériels.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top