Economie

Plus de 36 milliards pour l’approvisionnement en eau potable de la ville de Yaoundé

robinet-eau-potable-Yaoundé-Water

Le gouvernement du Cameroun a signé, mercredi, deux importants accords de financement avec la Société générale de France et Export-Import Bank des Etats-Unis. L’objectif est de permettre, en phase d’urgence, de porter l’offre à 205.000 m3 afin résorber le déficit en approvisionnement en eau potable que connait la capitale du Cameroun depuis quelques années.

La contractualisation définitive de ce projet d’un coût de 36 milliards 110 millions de F CFA, selon le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire, seront rétrocédé à la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) qui en assure le remboursement. Yaoba Abdoulaye qui qui présidait la cérémonie de signature de ces accord hier à Yaoundé, a indiqué que l’accès à l’eau des populations demeure l’un des objectifs primordiaux des Nations Unies.

Avec une capacité de production d’environ 150 000 m3 d’eau par jour, la Camwater n’est pas en mesure de satisfaire la forte demande journalière qui tourne autour de 230 000 m3 par jour. Le financement octroyé par les deux banques française et américaine vient « ouvrir les vannes » des stations de traitement d’eau d’Akom Nyada et de la Mefou, pour une production cumulée de 205 000 m3 d’eau par jour.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La situation actuelle de l’alimentation en eau dans la ville de Yaoundé est caractérisée par une capacité de production qui se situe entre 100 000m3/jour et 110 000m3/jour tandis que la production moyenne effectivement distribuée oscille entre 80 000m3/jour et 95 000m3/jour, soit un taux moyen de distribution de 86 %, alors que les besoins réels se situent à 250 000m3/jour.

La fourniture d’eau à toutes les populations camerounaises est une priorité du gouvernement. Plusieurs travaux sont en cours pour développer le secteur. Une source au ministère de l’Eau et de l’énergie indique que la Camwater a pour cela élaboré tout un programme d’investissements prévisionnels sur dix ans (2008-2018) dont le coût est estimé à 400 milliards de francs CFA, fortement appuyé par les bailleurs de fonds et les pouvoirs publics.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top