Economie

Plus de 13 milliards de francs perdus par les opérateurs de téléphonie mobile en 2015

Orange-Cameroun-opérateurs-4G-3G- Téléphonie-Mobile

Selon des experts plus de 65 millions de minutes ont déjà été détournés par des cybercriminels entre janvier et août 2015. C’est l’arrestation de deux individus  le vendredi 28 août équipé des cartes sim recettes fiscales »tes observés chez les opérateurs entraînent un trou d’ans le cabinet du direct 2015, dans la ville de Douala qui a permis de mesurer l’ampleur de la fraude. 

Le journal Le Messager qui relaie l’information dans son édition de ce mercredi 02 septembre 2015 indique qu’ils ont été interpellés par les éléments de la  police « alors qu’ils transportaient dans leur véhicule des équipements de télécommunication suspects ».

 Des sources du journal vont révéler  qu’ «  il s’agit d’un dispositif de détournement des appels téléphoniques appelé la Simbox ». D’après les  explications données par un expert   «  la Simbox est un boitier équipé des cartes Sim et connecté à Internet haut-débit. Pour le cas des suspects aux arrêts, ils faisaient usage de la Wibox vendue par l’opérateur Mtn Cameroon. Avec cet équipement, l’opérateur de la Simbox  peut modifier l’identification de la source de l’appel ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Concrètement, quelqu’un depuis l’Allemagne par exemple, appelle une personne au Cameroun. Sur l’écran du téléphone du résident au Cameroun, c’est le numéro d’un opérateur téléphonique local qui s’affiche. Parce qu’il assure la terminaison de l’appel international, l’exploitant de la Simbox est payé par le transporteur international. Le problème est que ce dernier transforme la communication en appel local à l’aide de son dispositif et fait perdre de l’argent aux opérateurs agréés », explique l’expert.

En termes de pertes, un rapport publié en 2013 par Communications fraud control association, notait que l’activité des Simbox fait perdre plus de 3 milliards de dollars aux opérateurs chaque année. En ce qui concerne le Cameroun, un expert en télécoms affirme que « près de 60 millions de minutes d’appels entrants ont été détournés en 2014. La situation sera pire en 2015 car entre janvier et août 2015, 65 millions de minutes ont déjà été détournés par les opérateurs de Simbox. En convertissant ces minutes, on compte 13 milliards de FCFA perdus par les opérateurs pendant cette période ».

L’économie camerounaise est  également affectée par cette   activité illégale. « Pour le cas du Cameroun, 13 milliards de Fcfa de pertes observés chez les opérateurs entrainent un trou d’au moins 3 milliards de Fcfa au niveau des recettes fiscales », soutient l’expert.

Béatrice Kazé

Populaires cette semaine

To Top