Features

Philémon Yang inaugure la cimenterie Dangote Cement à Douala

cimenterie-dangote

Au nom du Chef de l’Etat Paul Biya, Philémon Yang procède ce jeudi 27 août 2015 à Douala, capitale économique du Cameroun, à l’inauguration officielle de la cimenterie du milliardaire Dangote.

Lancés en 2011, les travaux de construction de la cimenterie Dangote, l’homme le plus riche d’Afrique, se sont achevés et les premiers sacs de ciment sont déjà disponibles sur le marché camerounais. C’est une usine dont la capacité de production est évaluée à 1,5 million de tonnes, qui sera officiellement inauguré ce jour à Douala.

Selon un communiqué de presse lu sur les ondes de la radio nationale, la CRTV, ce 27 août 2015, « le premier ministre Chef du gouvernement, Philémon Yang, représentera le chef de l’Etat à la cérémonie d’inauguration de la cimenterie Dangote Cement Cameroon S.A ce jeudi à 11 heures à la Base Elf à Douala ».

La cimenterie qui ouvre officiellement ses portes à Douala est le fruit d’un investissement de près de 80 milliards de F CFA financé par le groupe nigérian Dangote. Son offre de ciment s’ajoute à une production locale en nette diversification, mais toujours inférieur à la demande. La société Dangote Cement Cameroon S.A ambitionne de capter 30% du marché camerounais en 2015, actuellement dominé par le groupe Lafarge.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Selon « Investir au Cameroun », à partir du Cameroun, l’homme le plus riche d’Afrique ambitionne même de conquérir toute la région Afrique centrale, en construisant sa seconde cimenterie camerounaise à Yaoundé, la capitale du pays (1,5 million de tonnes également). Il a lui-même annoncé cette nouvelle le 2 juillet 2015 à Yaoundé, au sortir d’une audience avec le chef du gouvernement camerounais.

« Le 26 août 2015, le directeur général du groupe Dangote, l’Indien Edwin Devakumar, a officiellement annoncé que ce groupe signera bientôt des contrats d’un montant global de 4,34 milliards de dollars (plus de 300 milliards de francs Cfa) avec la société chinoise Sinoma International Engineering Co, pour la construction de nouvelles usines dans huit pays en Afrique et en Asie, dont le Cameroun », renseigne ce site d’information économique sur le Cameroun.

Onana N. Aaron

Populaires cette semaine

To Top