Features

Philemon Yang fait le point sur le Plan d’urgence dans le septentrion

Premier-ministre-philemon-yang-SOCACIM-ministres-Culture-artistes-retraite

Philemon Yang répondait vendredi dernier à une question du député Jean Simon Ongola Omgba. Face aux attaques de la secte Boko Haram, le gouvernement a apporté des solutions militaires et économiques. Sur ce dernier aspect, il a été mis en place un plan d’urgence spécifique pour les régions septentrionales du pays.

Le député du Mfoundi, Jean Simon Ongola Omgba a voulu savoir vendredi, 12 juin dernier ce qu’il est devenu. « Pouvez-vous nous préciser les grands axes de ce plan dont la nécessité et l’opportunité n’échappent à personne, mais qui reste néanmoins largement méconnu ? », a-t-il demandé à Philemon Yang.

Avant d’y répondre, le Premier ministre, chef du gouvernement, a donné une idée de l’ampleur du conflit armé qui oppose le Cameroun à la secte nigériane Boko Haram. Une situation qui a des conséquences importantes sur les populations. Notamment sur l’économie locale « qui est à certains égards sinistrée, vu les ravages dans le secteur informel qui est dans cette partie du pays une soupape de sécurité. L’on a, par ailleurs, observé une baisse drastique des exportations et des importations entre le Cameroun et le Nigeria, comme le coton, le riz et d’autres produits alimentaires», a souligné le PM. C’est donc pour faire face à cela que le chef de l’Etat a mis en œuvre le plan d’urgence pour le septentrion qui a plusieurs composantes.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le projet d’intervention d’urgence pour la construction des salles de classe et des points d’eau. Le programme spécial emploi-jeunes des zones urbaines. Le programme d’investissements prioritaires de l’exercice 2014. Le programme d’urgence de lutte contre les inondations dans l’Extrême-Nord. Le projet de construction d’un pont sur le fleuve Logone entre Yagoua (Cameroun) et Bongor (Tchad) et ses aménagements connexes. Le projet de construction de la digue-route entre Gobo et Kousseri. Le projet de construction de la route Mora-Dabanga et Kousseri. Et enfin le programme d’aménagement du territoire pour l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême-Nord.

Selon Philemon Yang, tous ces projets visent à promouvoir le développement de cette partie du pays et d’améliorer les conditions de vie des populations. C’est dans ce sens qu’il a signé le 4 janvier 2015, un arrêté portant création d’un Comité de pilotage et de suivi de l’exécution des projets prioritaires de développement socio-économique dans les régions septentrionales. « Les  premiers résultats de ces actions font l’objet d’une évaluation à mi-parcours et seront rendus publics en temps opportun », a indiqué le PM.

 MESSI BALA

Populaires cette semaine

To Top