Features

Personnalités qui ont secoué le Cameroun en 2014 Stéphane Mbia

Stephane Mbia-Cameroun-reconstruction-Lions Indomptables

Stéphane Mbia Le nouveau capitaine des Lions Indomptables a réalisé une saison palpitante et symbolisé la rédemption d’une équipe nationale de football abonnée aux scandales. Un message clair à une sélection et à une nation jusque-là peu enclines à donner leur chance aux jeunes.

Jusqu’au mois d’août, 2014 aura été une nouvelle année de Coupe du monde et une autre saison blanche et sèche. Intrigues dans et autour de la tanière, naufrage médiatique d’un capitaine (Samuel Eto’o Fils) empêtré dans une sordide affaire de mœurs et de boudage de drapeau. Mais le dernier tiers de l’année a changé la donne. Non pas grâce au seul Stéphane Mbia promu capitaine des Lions Indomptables en pleine renaissance, mais grâce à la force des résultats et des symboles. Quel meilleur symbole, justement, que celui du capitanat ?

LE PERSONNAGE

Stéphane Mbia est un ancien de la Kadji sports academy (KSA) de Douala. À force de travail, l’actuel sociétaire du FC Séville (Espagne) est l’un des rares Lions Indomptables à avoir remporté un titre européen majeur cette année. Il s’agit de l’Europa League empochée en mai dernier au terme des tirs au but face aux Portugais du Benfica Lisbonne (0-0, 4-2 avec un tir réussi par le Camerounais). Il sera parmi les 25 nominés du Ballon d’Or africain en 2014. Passé notamment par l’Olympique de Marseille (France) et les Queen’s Park Rangers (Angleterre), Stéphane Mbia a eu un parcours plus nuancé en sélection. Au lendemain de la déconvenue brésilienne, il est pris à partie par la foule au centre-ville de Yaoundé. Pire : une partie de ses coéquipiers en sélection le considèrent comme « traître » pour n’avoir pas toujours été solidaire de leurs décisions…

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’EVENEMENT

Le 25 août 2014, une décision du ministre des Sports et de l’éducation physique Adoum Garoua nomme Stéphane Mbia capitaine des Lions Indomptables du Cameroun. Le texte précise qu’il sera assisté de Choupo-Moting, premier vice capitaine, et de Aboubakar Vincent, second vice capitaine. Ce sont là les conclusions d’une séance de travail entre acteurs du football camerounais, concernant la mise sur pied d’un championnat professionnel au Cameroun sur instruction du chef de l’Etat. Le nouveau trio de capitaines remplace celui que composaient Samuel Eto’o, Nicolas Nkoulou et Eyong Enoh.

L’IMPACT

La première conséquence de la nomination de Stéphane Mbia comme capitaine des Lions Indomptables est la fin du cycle Eto’o, période parmi les plus mouvementées de l’histoire de l’équipe fanion. Avec Eto’o se retirent définitivement d’autres cadres de la sélection, pour des raisons d’âge ou d’indiscipline. Une page se tourne. Dans le vestiaire, une autre atmosphère règne dès le début des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2015. En cinq matches, les Lions redeviennent indomptables et se qualifient sans trembler, en humiliant la Côte d’Ivoire à Yaoundé et en lui imposant un nul frileux au retour à Abidjan. En quelques semaines, le public se réconcilie avec ses fauves, et plébiscite la jeunesse. Lorsque Volker Finke publie sa liste de joueurs retenus pour la campagne équato-guinéenne, le rappel des « anciens » fait à peine débat. Le message est clair pour tous : le Cameroun peut gagner en misant sur ses jeunes. Nul doute qu’un sens politique se cache derrière cette assertion footballistique.

ARTHUR BILOUNGA

Populaires cette semaine

To Top