Features

Paul Eric Kingue sera-t-il libéré comme le réclame l’ONU ?

Paul-Eric-Kingue-Tribunal

L’attente a été très longue ! Une nouvelle preuve irréfutable de l’injustice dont est victime le détenu Paul Eric Kingue, Ex Maire élu de la Commune de Njombé-Penja, dans le département du Moungo, région du Littoral : alors que, selon les juristes, la Cour suprême du Cameroun ne dispose que de six mois pour statuer et vider sa saisine dans une affaire pour laquelle son jugement est sollicité, elle a trainé pendant soixante mois soit cinq ans pour enrôler les recours introduits par le célèbre détenu.

En effet, selon nos informations, la Cour suprême a convoqué Paul Eric Kingué pour le jeudi 21 mai 2015, à 7h45mn. Ce jour là, lendemain de la fête de l’Unité nationale, les juges de la plus haute juridiction au Cameroun statueront sur deux recours en cassation introduits depuis cinq ans par l’ancien Maire de Njombé-Penja.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Accusé d’être l’un des instigateurs des émeute de la faim en 2008, la Cour d’Appel de la région du Littoral, avait condamné début année 2010, Paul Eric Kingué à trois ans d’emprisonnement ferme, alors qu’en instance, le tribunal de grande instance de Nkongsamba lui avait collé six ans de prison. Et dans l’affaire opposant le célèbre prisonnier à la Commune de Penja, la Cour d’Appel du Littoral avait prononcé un verdict de dix ans d’emprisonnement contre celui que les proches appellent affectueusement PEK alors qu’en instance, il avait écopé d’une condamnation à vie. C’est cette sentence de dix ans qui retient encore Paul Eric Kingue dans la prison de New-bell. Ainsi, d’ici à trois ans, il va recouvrer sa totale liberté. Mais, convaincu de son innocence et jaloux de son honorabilité, Paul Eric Kingué a contre attaqué les deux verdicts de la Cour d’appel du Littoral. Voilà pourquoi, la Cour suprême a été sollicitée pour trancher en dernier ressort.

Les juges vont-ils rendre un verdict qui s’inscrit dans le même registre que celui du Groupe de travail de l’ONU sur la Détention arbitraire qui avait estimé l’année dernière après enquête, que la condamnation de l’ex maire de Njomé-Penja était injuste? De toutes les façons, les avocats de PEK disent être confiants pour l’acquittement de leur client.

© Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top